Le saut de l'Ange?

Piscine gonflable, porc ou pas sur la banquise, je ne ferai pas le saut de l'Ange par la fenêtre, même si je sais que d'aucun.e.s ont aimé me regarder défoncer les fenêtres de chez moi et de l'hôpital de Dijon à une époque révolue où j'étais suicidaire, et où je n'avais pas encore étudié les ondes radio au point où j'en suis, et à une époque où je me faisais harceler par ma famille.

  Piscine gonflable, porc ou pas sur la banquise, je ne ferai pas le saut de l'Ange par la fenêtre, même si je sais que d'aucun.e.s ont aimé me regarder défoncer les fenêtres de chez moi et de l'hôpital de Dijon à une époque révolue où j'étais suicidaire, et où je n'avais pas encore étudié les ondes radio au point où j'en suis, et à une époque où je me faisais harceler par ma famille. Ca ne m'a pas empêché de ne pas douter de moi quand j'ai compris que pas mal de gens s'amusaient à m'envoyer des ondes radio de téléphones portables via sans doute des applications dédiées pour tenter d'impacter mes volets et de me plier, vu le nombre d'impacts électriques que j'ai pris même dans le dos ou dans le ventre, encore hier soir pendant la nuit, flux électriques continus compris. Effectivement, je ne suis pas né de la dernière pluie, et perdre sa raison n'existant pas, autant que se scinder en plusieurs ou entendre des voix sorties de nulle part, je sais pertinemment depuis le départ que je ne suis pas fou, et ce que je pensais est vérifiable électriquement et même au niveau des facturations de téléphone et d'électricité à cinq cents mètres près si j'ai bien compris, pour situer qui tire dans les genoux ou les fenêtres de qui, et j'ai augmenté ma résistance à ce type d'agressions électriques au lieu de déménager pour cause d'une hypersensibilité à la radioélectricité que je n'ai pas. Vous constatez de nouveau ici que rien ni personne ne me plie ni ne me peut plier, et je ne suis pas le seul.

 Donc, j'aimerais savoir si l'enquête parlementaire concernant la mort de Steve que je ne connais pas, sera effectivement réussie, ainsi que l'enquête judiciaire. Car oui, il semble que tous les 21 juin, quelque chose comme un manque de coco se fait sentir dans les rangs de LR en lien avec LREM, ainsi qu'un manque sans doute, de fraises tagada que Macron semble ne plus réclamer, préférant le story-telling à la publicité directe. L'année dernière, la Police a défonce ma porte d'entrée pour rien, avec des huissiers qui n'ont rien obtenu et n'ont pas pu entrer, cette année, il semble qu'il ait donné l'ordre d'abattre un éducateur et animateur du style de celles et ceux qu'il peut y avoir à la Maison Pour Tous à côté de chez moi. Sauf que leur ordre, toute ordonnation inexistante de leur part, je ne l'ai pas entendu, de même que l'obéissance n'existe pas, non plus que la transmission de pensée, toute démonstration ayant été faite de ces quelques Vérités beaucoup plus que des centaines de millions de fois. Puisque ce sont des "gens de droite" que Macron, Sarkozy, LR, l'UMP, LREM, etc, je suis sûr et certain que ce sont des gens qui croient en l'obéissance, la transmission de pensée, et que parler c'est forcément faire ce qui a été dit, bref, des fous et des folles, comme Trump, Poutine, peut-être aussi votre voisine de palier. Sont-ils et elles en manque de coco, je n'en sais rien, mais il me semble qu'il y aurait quelque chose comme ça aussi que l'enquête judiciaire devrait se demander, car si la fifille Le Pen cherche de l'argent pour son ex-FNeu dégonflé, c'est peut-être plus pour éviter les centres de désintox que pour faire de la politique. Macron? Sans doute pareil. Sarkozy? Sans doute pareil aussi. Jacob? Sans doute pareil aussi. Chiapas? Ne me le demandez pas. Jean-Claude Casadessus? Il y a des membres de l'un des orchestres qu'il a dirigés qui disent que oui sans doute. Ces gens ne se connaissent pas? Ah, j'y crois pas. Donc, si toute cette histoire est simplement l'histoire des refus de soins surtout psychiatriques des gens de droite ainsi que leurs refus pour s'appeler SOS Médecin, ce n'est pas pour autant qu'il faudrait accuser la surcharge des hôpitaux pour prétendre qu'il n'y a pas de place en psychiatrie ou dans les centres de désintoxication. D'ailleurs, à propos, la surcharge des hôpitaux, c'est ça, le tri sélectif? Ca continue comme dans les années soixante-dix, cette histoire des "gens à potentiel de vie", c'est-à-dire, les gens diagnostiqué.e.s comme pouvant survivre et celles et ceux qu'il n'y a qu'à laisser crever dans un couloir sur un brancard? Parce que ça se faisait en 70, même en mai 68. Comment je le sais? Parce que je me cultive, je ne suis pas de droite, un inculte.

 Vous aurez remarqué ici également que les gens de droite peuvent raconter n'importe quoi, que de toute façon, je pense ce que je veux et leur bla-bla ne convainc personne, même via le rabâchage de story-telling, c'est-à-dire, la trisomie. Et même Macron n'est pas un punching-ball. Il ne sert pas de cible? Oui, et en plus, comme tous les gens de droite, il veut servir à quelque chose, mais ce n'est pas la peine, 'pas besoin.

 Je n'y vais pas par quatre chemins, oui, et en plus j'ai du travail, et j'ai Ma Belle à aimer, donc, j'en rajouterai une tartine, mais là, je vais m'occuper de ce que j'ai d'important à faire, admirer la Beauté de tout ce qui n'est pas de droite. L'Art pour l'Art, jamais de la vie? Ben, moi, si, tout le temps: faire du Beau pour faire du Beau. Encore un article où je pose des questions? Oui, et j'aimerais bien que les réponses soient publiques, et que les mensonges de Sarko, Trump, Boltsonaro, Ben Ali, Poutine, Abe, Macron, Benalla, Castaner, Chiapas, etc soient dénoncés et éclaircis, parce que je pense avoir raison sur beaucoup de points.

 J'en rajouterai une tartine.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.