Disparition de Jamal Khashoggi : l’implication saoudienne se précise

Jamal Khashoggi, journaliste de nationalité saoudienne, aurait été tué le 2 octobre dernier dans le consulat saoudien d'Istanbul. L’homme de 59 ans était connu pour être en opposition frontale au régime des Saouds.

jamal-khassogi
S’il a bien accueilli l’arrivée au pourvoir du prince héritier Mohammed ben Salmane en 2016, il a rapidement repris son rôle d’opposant, en dénonçant notamment la personnification de l’état et la concentration des pouvoirs entre les seules mains du prince.

Le mardi 2 octobre, Jamal Khashoggi est au consulat saoudien stambouliote pour des raisons administratives. Il souhaite régler des questions liées à son futur remariage avec une femme de nationalité turque. Selon cette dernière, une sympathisante de Fethullah Gülen, intellectuel turc connu pour son opposition croissante à Erdogan, il n’est jamais ressorti du bâtiment. Jamal Khashoggi l’avait chargé de prévenir les autorités d’Ankara en cas de problème. Deux versions s’opposent, celle des Turques, qui confirment que rien ne laisse songer à ce que le journaliste ait quitté les lieux et celle de Riyad qui s’époumone à affirmer qu’il a quitté le consultât sans encombre et peu après son entrée dans le bâtiment. 

https://www.jeunes-socialistes.fr/disparition-de-jamal-khashoggi-limplication-saoudienne-se-precise/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.