Affaire Kashoggi : l’Arabie Saoudite renonce à sa candidature à l’OIF

L’Arabie Saoudite a annoncé en fin de semaine dernière le retrait de sa candidature pour devenir membre-observateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

 

L'Arabie Saoudite a reporté sa candidature à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) L'Arabie Saoudite a reporté sa candidature à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)
Si aucune raison officielle n’a été donnée pour expliquer le renoncement saoudien, il s’inscrit dans un contexte diplomatique fortement dégradé pour Riyad suite à la disparition, et au potentiel assassinat, selon des sources journalistiques, du journaliste Jamal Kashoggi à Istanbul.

La candidature de l’Arabie Saoudite à l’OIF faisait polémique avant-même que n’éclate l’affaire Kashoggi. Le royaume, qui avait déjà tenté de devenir membre de la francophonie en 2016, était confronté à de nombreuses critiques et résistances de la part des états-membres, qui considéraient qu’une adhésion de l’Arabie Saoudite renverrait une mauvaise image de l’OIF, eu égard aux supposées violations répétées aux droits de l’Homme et aux nombreuses exactions commises par le régime saoudien.

La disparition du journaliste Jamal Kashoggi, un critique du prince-héritier Mohamed Bin Salman qui aurait été enlevé, torturé et tué dans les locaux du Consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul par un commando des forces spéciales envoyé par Riyad, a rendu inconcevable pour l’OIF d’accepter la candidature de l’Arabie Saoudite. Qui a pris bonne note de cette nouvelle donne et qui a retiré sa demande de candidature en fin de semaine dernière...

https://www.jeunes-socialistes.fr/affaire-kashoggi-larabie-saoudite-renonce-a-sa-candidature-a-loif/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.