Observatoire Indépendant des Emirats Arabes Unis
Le blog de l'Observatoire indépendant des Émirats Arabes Unis
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 juil. 2020

MBZ visé par une enquête en France pour complicité d'actes de torture

Accusé de «complicité d'actes de torture» dans le cadre de la guerre au Yémen, le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, fait l'objet depuis fin 2019 d'une enquête en France dirigée par un juge d'instruction parisien.

Observatoire Indépendant des Emirats Arabes Unis
Le blog de l'Observatoire indépendant des Émirats Arabes Unis
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Accusé de «complicité d'actes de torture» dans le cadre de la guerre au Yémen, le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, fait l'objet depuis fin 2019 d'une enquête en France dirigée par un juge d'instruction parisien.

Selon plusieurs sources proches du dossier, une information judiciaire a été ouverte en octobre 2019 à l'encontre de «MBZ», contre lequel deux plaintes, dont une avec constitution de partie civile, avaient été déposées lorsqu'il effectuait une visite officielle à Paris en novembre 2018.

Les plaintes avec constitution de partie civile permettent quasi-automatiquement d'obtenir l'ouverture d'une information judiciaire et la désignation d'un juge d'instruction pour mener les investigations.

En vertu de sa «compétence universelle» pour les crimes les plus graves, la justice française a la possibilité de poursuivre et condamner les auteurs et complices de ces crimes lorsqu'ils se trouvent sur le territoire français. Mais la question de l'immunité diplomatique de l'homme fort des Emirats se pose toutefois et devra être tranchée par le magistrat instructeur.

Lors de sa visite en France, le 21 novembre 2018, Mohammed ben Zayed s'était entretenu de la situation au Moyen-Orient avec le président Emmanuel Macron, notamment sur le conflit au Yémen où Abou Dhabi est engagé dans une coalition au côté de l'Arabie saoudite contre les rebelles Houthis, qui occupent la capitale Sanaa depuis 2014.

«Mes clients se réjouissent de cette ouverture d'information et fondent de grands espoirs sur la justice française», a réagi auprès de l'AFP Me Joseph Breham, défenseur de six Yéménites qui avaient déposé la plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d'instruction du pôle crimes contre l'humanité du tribunal de Paris.

- Torture dans des centres de détention -

Ils y dénoncent notamment des actes de torture commis dans les centres de détention contrôlés par les forces armées des Emirats arabes unis.

L'un des plaignants a raconté avoir été emprisonné alors qu'il oeuvrait pour la libération des Yéménites détenus aux mains des forces émiraties. Il a été «placé dans un +trou+ aussi grand qu'un tonneau pendant 48 heures, les pieds et les mains liés par des fils de fer», puis il a été «déshabillé et pendu par les mains au plafond pendant plusieurs heures», électrocuté et brûlé par des cigarettes, détaille la plainte.

Mohammed ben Zayed étant le commandant suprême des forces armées des Emirats arabes unis, il est «susceptible d'avoir fourni les moyens et les instructions pour la réalisation de ces infractions», souligne-t-elle.

Une autre plainte pour «complicités d'actes de torture et disparition forcée» avait été déposée par trois Qataris auprès du pôle crimes contre l'humanité et crimes de guerre du parquet de Paris.

Les trois plaignants affirmaient avoir été «détenus et torturés par les agents de la Sûreté de l’État des Émirats arabes Unis - dont Abou Dhabi est la capitale fédérale - entre février 2013 et mai 2015».

Cette plainte avait toutefois été classée sans suite par le parquet qui avait estimé ne pas être compétent pour mener les investigations.

La guerre au Yémen a fait des dizaines de milliers de morts, pour la plupart des civils. En juillet 2019, les Emirats arabes unis, le principal allié de l'Arabie saoudite, ont décidé d'y réduire leur présence militaire.

Source : https://www.la-croix.com/Le-prince-heritier-Abou-Dhabi-vise-enquete-France-complicite-actes-torture-2020-07-17-1301105394

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat·e à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel