manifeste anarcho-bouddhiste

Cet appel européen est vraiment de bon aloi, mais il est insuffisamment ambitieux - puisque dictature financière il y a, elle doit être combattue mondialement - et elle souffre de 2 erreurs capitales de communication : s'il est en effet essentiel d'accompagner cette pétition d'un appel à manifester dans la rue de façon régulièrement renouvelée pour en maximiser l'impact, il est indispensable d'établir un signe de reconnaissance fédérateur et une date et un lieu précis de rassemblement.

A cet effet, je propose d'infléchir, tout en le complétant, ce judicieux appel par la proposition suivante :

 

 

Tout être humain de par le monde peut se sentir concerné par ce message.

 

1 – Maintenant,

Le peuple en a marre, marre, marre et veut le faire savoir,

Assez du bluff et des effets d’annonces,

Assez de bla-bla-bla,

Des actes maintenant.

 

2 – Nous demandons :

- Des lois contraignantes sur la régulation financière, et tout spécialement de lutte contre la spéculation.

- Une taxation mondiale sur les transactions financières.

- Une lutte efficace et concrète contre les paradis fiscaux.

- Une priorité incitative donnée aux investissements conséquents et volontaires pour la recherche et le développement des énergies renouvelables.

Par ces revendications essentielles, nous plaçons les politiques devant leurs responsabilités pour le contrôle de l’économie et l’avenir de la planète.

 

3 – Nous proposons

Un rendez-vous de rassemblement le Samedi 1er Octobre 2011 sur la place de la mairie de chaque ville, au même moment dans tous les pays, soit (en tenant compte du décalage horaire et à titre de référence) à 9h à New-York, 15h à Paris, 21h à Shangaï.

Ce rendez-vous sera renouvelable chaque Samedi suivant, même lieu et heure et de plus en plus nombreux, jusqu’à la prise de décisions concrètes de nos dirigeants respectifs et le vote de lois allant dans le sens de ces revendications.

 

4 – Signe de reconnaissance

Le nez rouge du clown, le clown triste qui ne rigole plus et ne veut plus qu’on le prenne pour un con.

 

5 – Mode de rassemblement

Nous préconisons une manifestation assise, pacifique et festive, durant une heure, à l’issue de laquelle ce manifeste et la pétition seront remis au Maire de la ville, à charge pour lui de le transmettre aux plus hautes autorités.

 

Information à faire circuler à grande échelle.

 

A l’instar de ce qui a généré le « Printemps Arabe », notre mobilisation spontanée et enthousiaste sera le garant de la réussite de ce mouvement.

 

 

Voilà, c'est un ballon d'essai que je soumet à vos appréciations pour en améliorer le contenu de critiques éventuelles constructives. Si l'idée vous parait séduisante ainsi, il faut par tous les moyens et réseaux possibles unir nos forces pour en décupler l'écho à l'infini......Tout est possible, c'est entre nos mains.

(ce texte pourrait être traduit en plusieurs langues, a minima l'anglais, mais pourquoi pas aussi le chinois, l'espagnol, l'allemand....

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.