Benalla, Macron, les gilets jaunes et l'antisémitisme.

C'est le titre d'un de mes très, très très ancien billets. Imaginez ça: le 20 février 2019! Autant dire, avant le déluge... Très vieux, et aussi très court et très méchant. Et très exact, en plus.

Comme il est très court, je vous le cite en entier, ça vous évitera de faire ce que probablement vous n'auriez pas fait, le lire si je vous l'avais mis en lien. Ne protestez pas, c'est statistique, vous ne l'auriez assez probablement pas fait. Juste après, je commente.


Benalla, Macron, les gilets jaunes et l'antisémitisme.


Pfff... Dur dur de faire sa promo en ce moment! J'aurais peut-être du ajouter les bébés sans bras et la pédophilie ecclésiastique? On ne sait plus ou donner du LOLisme de bon ton! Une non information chasse l'autre... Allez, avec ce titre ramasse-tout je devrais pouvoir ratisser large et monter au score des “blogs” les plus visités.


J'ai des doutes. Chercher les conseils d'un coach en LOLisme?


Comme dit, c'est court. Le commentaire ne sera pas tellement plus long.

En premier, ceci: sur les sept sujets évoqués un seul est toujours vivant, deux sont momifiés, un est subclaquant et trois sont morts – ou en tout cas sont enterrés, seraient-ils vaguement vivants.

En second, c'est comme dit, Une non information chasse l'autre. Ouais, j'insiste lourdement, pour vous éviter de lire ce qui n'est pas écrit, ce que l'on nomme par convention des informations, qui sont les nouvelles de “l'actualité”, informent rarement, elles prennent un quart de seconde, plus rarement un quart de minute, encore plus rarement un quart d'heure de célébrité, et puis partent au cimetière des non informations mortes, et souvent mortes-nées.

En troisième, deux conseils:

  1. Laissez tomber les non informations, ça vous aidera à revenir à la réalité.
  2. Apprenez à lire: il y en a bien sept, de non informations, dans ce billet.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.