Chirac dans le cœur, le retour!

Les humains sont presque toujours plus grands morts que vivants – quelques semaines après leur mort du moins. Je ressors cette vieille blague car je crains fort qu'elle reprenne de l'actualité – en remplaçant Chirac par Giscard, et en changeant les dates.

Publication initiale: «Chirac dans le cœur», le 30 septembre 2019.

Ce samedi 29 septembre 2019, un “commentateur” a dit sur ma radio – France Culture – que tous les Français ont Chirac dans le cœur.
Ah bon, que j'me dis, bizarre, quand il a été élu président en 1995 j'ai plutôt eu le sentiment de l'avoir dans le cul.


Addendum au 5 décembre 2020. Depuis, le cadavre de Chirac a repris ses dimensions normales, beaucoup plus ordinaires. C'est ainsi, la grandeur ne dure que ce qu'elle vaut, et le plus souvent ne dure que pendant la décence de deuil. Sans vouloir médire, je crains fort que le cadavre de Giscard reprenne assez vite la stature de celui de Chirac...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.