Des CHOSES CACHÉES depuis la FONDATION du MONDE !!!

Ouais ouais ouais, on dira ça... D'accord mais quand le monde fut-il fondé? Les opinions divergent. Elles divergent sur le moment et aussi, sur le fait que le monde fut fondé. De l'autre bord, qu'est-ce que ça fait qu'elles soient cachées, ces choses? Qu'elles le restent! On a très bien vécu sans rien en savoir jusque-là.

Texte publié initialement le 26/01/2018. Fait référence à des textes du site originel.

Sinon justement ces emmerdeurs qui passent leur temps à causer de ce qu'il ne connaissent pas et croient ou disent pourtant connaître...

Pour reprendre une de mes typologies des cons et des salauds (pour plus de détails sur eux, voir les autres textes de cette partie du site, dont «Stases» et... Euh, et tous les autres sur la question sur ce site, spécialement les trois ou quatre plus récents dans cette partie-ci, «Ce millénaire sera celui de Cléopâtre». Bref bref bref, revenons au sujet...), pour reprendre une de mes typologies des cons et des salauds, disais-je, un con est un Saint-Thomas, un salaud un Saint-Pierre, le con “ne croit que ce qu'il voit”, le salaud “ne voit que ce qu'il croit”. Nous sommes tous un peu cons et un peu salauds. Où ça se gâte c'est quand trop de gens “restent sur leur position”, sont trop souvent ou trop durablement “tendance con” ou “tendance salaud”. Tout problème a sa solution (considérant que toute solution a son problème mais en toute hypothèse, si l'on fait bien les choses, ma foi, au moment du problème suivant nous ne serons plus là pour le subir alors ça n'a pas grande importance. Pas grande importance pour nous, les humains du moment... Ceux de l'avenir feront comme nous et tenterons de résoudre les problèmes causés par les “solutions” de leurs prédécesseurs). Ici elle est simple, il faut persuader les cons de croire aussi ce qu'ils ne voient pas et les salauds de voir aussi ce qu'ils ne croient pas. Simple. Mais pas facile à réaliser...


Tout est dit je crois, ne reste plus qu'à en discuter...


Un petit oubli. Je me suis concocté une sentence concernant les cons et les salauds,

«Tout con est un salaud qui s'ignore, tout salaud est un con en devenir.».

C'est ainsi.


Addendum au 6 juin 2020. Repris ici comme complément d'un billet en cours de rédaction.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.