Olivier Hammam
Humain patenté mais non breveté.
Abonné·e de Mediapart

729 Billets

3 Éditions

Billet de blog 10 sept. 2021

Le blog de Esra*Rengiz.

Encore une recommandation de blog. C'est la saison des recommandations de blogs, faut croire.

Olivier Hammam
Humain patenté mais non breveté.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Donc, «Le blog de Esra*Rengiz». Que dire? Et bien, ce qui m'a plu en premier: une belle plume, des textes plaisants et précis. Là-dessus je suis plutôt d'accord avec ses analyses et opinions, donc je trouve le blog recommandable, donc je recommande!

Paske bon, si on s'arrête au seul plaisir de la forme on se prendrait comme un certain Antoine P. à recommander un certain Gabriel M. en tant que brillant styliste sans trop s'occuper du fond, sinon très tardivement (en voulant être méchant: ses yeux se sont dessillés seulement après qu'il devint impossible de considérer Gabriel M. honorable). Pour sûr, quarante ans d'aveuglement volontaire c'est long, très long....


Un exemple de sa prose, la “biographie” de son profil d'abonnée:

«Un bateau qui part, un soir de décembre au début des années 70, de la rive la plus éloignée de la Méditerranée, emportant à son bord, par-delà l'adieu à la ville aux sept collines, une enfance aux yeux grands ouverts dans la nuit d'hiver et une poignée de rêves immenses. Une arrivée un matin de janvier dans un port inconnu, une langue inconnue, sous un même soleil généreux, de l'autre côté de la mer d'entre les terres. Marseille, terre d'exil, terre d'accueil. Terre d'envol. La lumière, partout la lumière. Quelques décennies plus loin, d'autres bateaux-réminiscences qui passent comme en songe à l'horizon d'un lac vaste comme une mer que traverse le Rhône. Subtil fil du destin qui relie le long d'un fleuve les escales de vivre. Entre les deux, dans un temps qui proclame la brèche, l'inconsolable rupture - la quête permanente de ce qui relie les êtres, les règnes, les lieux, les époques, les mondes. Cet endroit incandescent de la rencontre, à mi chemin de soi et de l'autre, du visible et de l'invisible. Ce pays qui, dans un langage secret, s'appelle poésie. Pour l'amour du voyage entre toutes les rives, à l'écoute des mystères d'Orphée, mon prénom - Esra - s'est métamorphosé un beau matin en esrarengiz... "mystérieux/ mystérieuse", dans la langue de Nâzim Hikmet. Tout(e) poète a un double..».

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Quand le candidat parle, ses militants frappent
À Villepinte comme à Paris, des antifascistes se sont mobilisés pour ne pas laisser le premier meeting d’Éric Zemmour se tenir dans l’indifférence. Dans la salle, plus de 10 000 personnes s’étaient réunies pour l’entendre dérouler ses antiennes haineuses, dans une ambiance violente.
par Mathieu Dejean, Mathilde Goanec et Ellen Salvi
Journal — Politique
En marge du meeting de Zemmour, des habitants de Seine-Saint-Denis fustigent « sa politique remplie de haine »
Éric Zemmour a tenu le premier meeting de sa campagne présidentielle dans un département qui représente tout ce qu’il déteste. Cibles quotidiennes des injures du candidat d’extrême droite, des citoyens de Villepinte et des alentours témoignent.
par Hannah Saab (Bondy Blog)
Journal — Gauche(s)
À La Défense, Jean-Luc Mélenchon veut montrer qu’il est le mieux armé à gauche
Lors de son premier meeting parisien, le candidat insoumis à la présidentielle s’est posé comme le pôle de résistance à la droite et à l’extrême droite. Il a aussi montré sa capacité de rassemblement en s’affichant aux côtés de nombreuses personnalités de gauche.
par Pauline Graulle
Journal — Europe
En Andalousie, la colère intacte des « travailleurs du métal »
Après neuf jours d’une grève générale qui a embrasé la baie de Cadix, le retour au calme semble fragile. Nombre d’ouvriers des chantiers navals ou de l’automobile n’en peuvent plus de la flambée des prix comme de la précarité du secteur. Ils se sentent abandonnés par le gouvernement – de gauche – à Madrid.
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai