Commentaire sur un bref commentaire.

Encore un de mes billets supprimé. Cette fois, il ne s'agit pas de censure, malgré tout...

...je trouve la manière dont ça s'est passé, disons, problématique.

J'en parle à cause de cet autre billet, «Bref commentaire sur le précédent billet.». Vu qu'il commentait le billet supprimé, ça le rend un peu incohérent. Le motif de sa suppression est en rapport avec la “Charte de participation”, donc légitime, j'y ai fait ce que cette “Charte” proscrit, l'utilisation de messages dits privés. Pas de souvenir exact du contenu du billet mais il me semble bien que si j'y utilise certains messages j'ai pris soin de ne nommer personne, sinon moi. Et il me semble que le caractère privé de ces échanges est très douteux puisqu'il s'agissait d'échanges avec une “modératrice” sur une action de modération.

Je ne conteste pas le fait d'une certaine indélicatesse de ma part, mais voici mon problème: si une telle chose m'arrivait, si un tiers utilisait certains messages dits privés dont je serais le rédacteur, et si ça m'ennuyait, ma première réaction serait de contacter la personne les ayant publiés pour lui demander de les retirer de son billet. Si on me l'avait demandé, je n'aurais pas manqué d'accéder à la demande. Je le sais parce que ça m'est arrivé sur mes sites persos, d'avoir ce genre de demande (pas exactement ce cas mais quelque chose d'approchant, pour faire bref, des propos pas spécialement désagréables ou indélicats se rapportant à une personne physique, qu'elle souhaitait me voir supprimer pour diverses raisons) et que j'y ai toujours répondu favorablement. L'autre chose qui m'ennuie est que les “modérateurs du Club” n'ont pas estimé judicieux de m'informer préalablement du fait, pour m'inviter à retirer de ce billet les seules parties litigieuses. Eh! Les reproductions de messages dits privés ne formaient qu'une part secondaire du billet, et bien sûr les commentaires qui l'accompagnaient sont des sortes de “dégâts collatéraux”. Je trouve vraiment ennuyeux que pour tuer une mouche on utilise un fusil à éléphants...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.