L'Effet Glapion.

C'est le nom d'une pièce de théâtre de Jacques Audiberti, et le nom d'un phénomène qui semble-t-il forme le thème général de cette pièce.

L'article de Wikipédia sur «L'Effet Glapion» en dit peu sur la pièce (en fait, n'en dit rien) mais explique ainsi “l'effet”:

«La vie est faite d'illusions. Parmi ces illusions, certaines réussissent. Ce sont elles qui constituent la réalité».

Je ne décrirais pas mieux la réalité. Enfin si, je pourrais la décrire mieux mais le mieux étant l'ennemi du bien cette description me suffit.

Bien sûr ça dépend de la réalité dont on parle: il existe une réalité effective dont l'existence ne dépend pas de ce qu'on en peut dire, une réalité objective qui est la fraction perceptible de la réalité effective, et une réalité subjective qui est la part de la réalité objective qui a du sens pour qui la pense. L'effet Glapion décrit cette réalité subjective. Ce qui participe de la vie étant principalement concerné par la réalité subjective, dire de la vie qu'elle est faite d'illusions, et que celles qui réussissent, qui se réalisent, constituent la réalité, est subjectivement vrai..

Je ne sais pour vous, pour moi je m'intéresse surtout à Ma Pomme (je ne compte pas que vous vous intéressiez surtout à Ma Pomme mais espère qu'à mon instar vous vous intéressiez surtout à Votre Pomme) donc à ma réalité subjective, raison pourquoi cette description de la réalité me convient.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.