La fille qui louve

Ouais mais non mais ça va pas! Si une KVal se transforme en Fille qui louve, ça met gravement en cause la barrière des espèces!

J'avais déjà recommandé sous son ancien nom, «Le blog de KVal», je renouvelle après son changement de nom, le blog «La fille qui louve» tenu par, et bien, par La fille qui louve bien sûr! Qui est toujours «Chercheuse de l'absurde en production de machines burlesques», ce qui est plaisant, voir son plus récent billet, au très beau titre, «Machine oiseau, machine à penser le temps».

En plus, j'adore les calembours, alors «La fille qui louve» ça me convainc d'avance!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.