Olivier Hammam
Humain patenté mais non breveté.
Abonné·e de Mediapart

833 Billets

3 Éditions

Billet de blog 24 janv. 2022

«Plan C»: une conclusion ou une introduction? (mise à jour)

Le titre de ce billet réfère à celui d'une série de billets d'un autre blog, dont je discute un peu dans deux précédents billets.

Olivier Hammam
Humain patenté mais non breveté.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Republication et mise à jour d'un précédent billet.


Il s'agit de la série «“Plan C”: Que faudra-t-il faire quand l’effondrement sera complet?» et du blog «Vowl / SCRIBE», que j'avais découvert lors de la publication de la partie 5 de cette série. Elle comporte onze parties dont la dernière vient tout juste d'être publiée. J'en avais déjà un peu causé dans un précédent billet où je recommandais le blog et la série. Je recommande donc de nouveau puisque désormais la série est complète.

Ça ne préjuge de rien, le titre de ce billet le suggère, on peut voir la série comme un ensemble fini ou comme la prémisse d'une discussion à venir, la seconde proposition me semblant plus vraisemblable.

Je vous conseille la lecture de l'ensemble dans l'ordre de publication, connaître et comprendre les présupposés d'un auteur est nécessaire pour éviter les contresens dans la lecture de ses conclusions. Voici la liste des parties de «“Plan C”: Que faudra-t-il faire quand l'effondrement sera complet?», avec pour chacune sa brève présentation par l'auteur.

  • Partie 1, 3 nov. 2021: «Le plan A, c’est la stabilisation et la sauvegarde de notre civilisation globalisée avec quelques ajustements. Le plan B, c’est la décroissance organisée et planifiée, un changement lourd et dégradé qui s’appuierait sur les forces restantes du système actuel. Mais y a-t-il un plan C? Que faire si le plan A et le plan B échouent tous deux à se mettre en place ou à atteindre leurs objectifs?»
  • Partie 2, 5 nov. 2021: «Expliquons pourquoi le plan A (stabilisation et sauvegarde de notre civilisation globalisée avec quelques ajustements) et le plan B (décroissance organisée et planifiée) sont condamnés à l’échec».
  • Partie 3, 8 nov. 2021: «Continuons d’expliquer pourquoi le plan A (stabilisation et sauvegarde de notre civilisation globalisée avec quelques ajustements) et le plan B (décroissance organisée et planifiée) sont condamnés à l’échec».
  • Partie 4, 10 nov. 2021: «Le plan A (stabilisation et sauvegarde de notre civilisation globalisée avec quelques ajustements) est désormais enterré. Voyons ce qu’il en est du plan B (décroissance organisée et planifiée)».
  • Partie 5, 20 nov. 2021: «Le plan A (stabilisation et sauvegarde de notre civilisation globalisée avec quelques ajustements) et le plan B (décroissance organisée et planifiée) sont désormais enterrés. Demandons nous maintenant en quoi consistera l’effondrement en pratique».
  • Partie 6, 1 déc. 2021: «Le plan A (stabilisation et sauvegarde de notre civilisation globalisée avec quelques ajustements) et le plan B (décroissance organisée et planifiée) sont désormais enterrés. Abordons maintenant ce qu’implique ce constat».
  • Partie 7, 7 déc. 2021: «Le plan A (stabilisation et sauvegarde de notre civilisation globalisée avec quelques ajustements) et le plan B (décroissance organisée et planifiée) sont désormais enterrés. Poursuivons l’étude des implications d’un tel constat avant l’élaboration du plan C».
  • Partie 8, 24 déc. 2021: «Après avoir expliqué pourquoi l’effondrement était inéluctable et imminent, j’ai exposé les diverses implications d’un tel constat. Il est maintenant tant d’exposer sur quelles bases j’ai élaboré le “plan C”. Attention: article “fleuve” nécessitant d’avoir un peu de temps devant soi…».
  •  Partie 9, 9 janv. 2022: «Après avoir expliqué pourquoi l’effondrement était inéluctable et imminent, puis exposé les diverses implications d’un tel constat, j’ai ensuite expliqué quelles étaient les bases idéologiques du plan C. Explorons certaines conséquences de ce plan qui n’ont pas encore été abordées. Attention : autre article fleuve...».
  • Partie 10, 17 janv. 2022: «Après avoir expliqué pourquoi l’effondrement était inéluctable et imminent, puis exposé les diverses implications d’un tel constat, j’ai ensuite expliqué toutes les bases idéologiques du plan C. Avant de parler des moyens pratiques de mettre en place l’idéologie élaborée, parlons des objectifs communs censés rallier les êtres humains à celle-ci.».
  • Partie 11 / conclusion, 24 janv. 2022: «Après avoir expliqué pourquoi l’effondrement était inéluctable et imminent, puis exposé les diverses implications d’un tel constat, j’ai ensuite expliqué toutes les bases idéologiques du plan C. Expliquons enfin comment, en pratique, mettre en place l’idéologie élaborée».

Si ça peut vous intéresser, les billets où j'en discute un peu sont «Plan A et Plan B sont dans un bateau... (version alternative)» et «Régulation des populations», dans le second je la prends comme exemple dans un discours plus large plutôt que proprement en discuter. Chère lectrice, cher lecteur, ces deux billets adoptent un point de vue très idéologique donc d'une faible crédibilité, je vous conseille plutôt la lecture de la série pour avoir une opinion plus pertinente sur elle, la vôtre.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Élisabeth Borne à Matignon : Macron choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal
Le maire écologiste de Grenoble fait voter l’autorisation du burkini sous les invectives
Lundi soir, malgré les pressions et après un conseil municipal interminable, Éric Piolle a fait adopter, sur le fil, un changement du règlement intérieur des piscines municipales. Les militantes qui se sont battues pour pouvoir porter le burkini reviennent, pour Mediapart, sur la genèse de leur combat. 
par Pauline Graulle et David Perrotin
Journal
Libertés fondamentales : Darmanin désavoué par le Conseil d’État
La dissolution du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), prononcée par le gouvernement à l’initiative du ministre de l’intérieur, est suspendue. Les trois dernières dissolutions du quinquennat se sont soldées par des revers devant la justice. 
par Camille Polloni
Journal
À Bobigny, les manœuvres de l’académie pour priver des enseignants d’un stage antiraciste
La direction académique de Seine-Saint-Denis a été condamnée en 2020 pour avoir refusé des congés formations à des professeurs, au prétexte de « désaccords idéologiques » avec Sud éducation. D’après nos informations, elle a retoqué de nouvelles demandes en tentant de dissimuler, cette fois, ses motivations politiques. Raté.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
La condescendance
Je vais vous parler de la condescendance. De celle qui vous fait penser que vous ne savez pas ce que vous voulez. De celle qui vous fait penser que vous savez moins que les autres ce que vous ressentez. De celle qui veut nier votre volonté et qui vous dit de vous calmer et que « ça va bien s'passer » (comme le disait M. Darmanin à la journaliste Apolline de Malherbe le 8 février 2022).
par La Plume de Simone
Billet de blog
Procès Amber Heard - Johnny Depp : l'empire des hommes contre-attaque
Cette affaire délaissée par les médias généralistes en dit pourtant beaucoup sur la bataille culturelle qui se joue autour de #metoo.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Picasso et la sorcière
[Rediffusion] Picasso, Dora Maar et la culture du viol
par Nina Innana