Olivier Hammam
Humain patenté mais non breveté.
Abonné·e de Mediapart

866 Billets

3 Éditions

Billet de blog 25 mai 2022

En Marche! Certes, mais en marche arrière...

Très étrange, ce Macron, il se la pète donc En Marche!, “jeune”, “progressiste”, “tourné vers le futur” quand il fait sa propagande électorale; une fois au pouvoir, on a pu le constater, il est plus assis, et pas si jeune, progressiste ni futuriste que ça. Au mieux il apparaît conservateur. Mais ses slogans de campagne sont plus intéressants.

Olivier Hammam
Humain patenté mais non breveté.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

On pourrait discuter de tous, en premier le nom de son mouvement, d'abord un simple En Marche! puis un La République en marche! pas vraiment plus significatif – en marche certes, mais vers où et pourquoi? “En marche” juste pour dire qu'on n'est pas immobile? Bof... –, mais ici m'intéressent son tout premier slogan de campagne, que constituait le titre de son ouvrage “programmatique”, Révolution, et l'actuelle étiquette de son UMP à lui, son “Union pour une Majorité Présidentielle”, Renaissance. Des noms qui expliquent le titre de ce billet: Macron étant très français et n'étant pas très porté sur le communisme, la révolution qui lui sert de référence est la Grande Révolution, la Vraie, celle de 1789 – qui a en outre l'avantage d'être bourgeoise –, ce qui nous ramenait déjà plus de deux siècles en arrière; la c'est le Grand Bond mais en arrière aussi celui-là, plus de cinq siècles dans le passé, avec cette “renaissance”... Vive la marche! Arrière...


Trop gentil ce billet! Je le complète par une vacherie: vue l'apparente admiration de Notre Président pour le Vainqueur de Verdun et Vaincu de Vichy, en intitulant son ouvrage Révolution, songeait-il à la Révolution nationale d'une certaine époque? D'une sinistre époque...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les nouveaux visages du gouvernement Borne II
Quinze nouvelles personnes, n’ayant jamais occupé de fonction ministérielle jusqu’ici, font leur entrée au gouvernement. Aucune ne constitue une surprise ou un ralliement politique.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Violences sexuelles
Une nouvelle femme met en cause Damien Abad
Une nouvelle femme a raconté à BFM TV avoir eu des « vertiges » après avoir pris un verre avec l’élu en 2013, puis s’être réveillée « complètement dévêtue ». Fraîchement débarqué du gouvernement, le député dénonce des « calomnies ignobles ».
par Antton Rouget
Journal — Société
Maltraitances en crèche : le bras de fer d’une lanceuse d’alerte avec la Ville de Paris 
Eugénie a récemment raconté à un juge d’instruction le « harcèlement moral » qu’elle estime avoir subi, pendant des années, quand elle était directrice de crèche municipale et qu’elle rapportait, auprès de sa hiérarchie, des négligences ou maltraitances subies par les tout-petits.
par Fanny Marlier
Journal — Justice
Affaire Darty : cinq mises en examen pour blanchiment et association de malfaiteurs
En juillet 2021, Mediapart révélait un système d’encaissement illégal d’argent liquide au sein du groupe Fnac-Darty. Depuis, quatre directeurs de magasins Darty et un directeur régional ont été mis en examen. Selon de nouveaux documents et témoignages, de nombreux cadres dirigeants du groupe auraient eu connaissance de ces opérations réalisées dans toute la France, au-dessus des seuils légaux. 
par Nicolas Vescovacci

La sélection du Club

Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
[Rediffusion] Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet d’édition
La révolution, le martyr et l’avenir
Comme toute chose périssable, une Révolution peut-elle vieillir ? Au rendez-vous des célébrations décennales, elle est convoquée au gré des humeurs présentes. La Révolution se met à la table des incertitudes du moment, quand elle n’est pas mobilisée en morphine mémorielle afin d’endormir les espérances d’émancipation encore vivaces.
par Amine K.
Billet d’édition
60 ans d’indépendance : nécessité d’un devoir d’inventaire avec la France
L’année 2022 marque les 60 ans de l’indépendance de l’Algérie. Soixante ans d’indépendance, un bail ! « Lorsqu'on voit ce que l'occupation allemande a fait comme ravage en quatre ans dans l'esprit français, on peut deviner ce que l'occupation française a pu faire en cent trente ans.» Jean Daniel  Le temps qui reste, éditions Plon, 1973.
par Semcheddine
Billet d’édition
Le purgatoire de grand-père
Dès les premiers instants au camp de Saint-Maurice-l’ardoise, grand-père s’isola. Près des barbelés, les yeux rivés vers l’horizon. Il se rappelait l’enfer. La barbarie dont il avait été témoin. Il avait vu le pire grand-père. La mort qui l’avait frôlé de si peu. Ils avaient tous survécu. Ses enfants, son épouse et lui étaient vivants. Ils étaient ensemble, réunis. C’était déjà un miracle.
par Sophia petite-fille de Harkis