Enfumages climatiques.

Mon plus récent billet sur “l'enfumage électronique” m'a donné une clé pour proposer une explication brève de ce que je nomme dans un autre billet «la farce du changement climatique», qui est plutôt longuet désormais.

Brouillon daté du 26/06/2019 18:57

Sans savoir si la lutte contre le tabagisme est pertinente j'admettrai le fait. De ce point de vue, la cigarette électrique peut être un moyen valable. En tout cas elle est un moyen potentiellement intéressant pour envisager de réduire le niveau de production industrielle, un peu. Ce cas est anecdotique, sinon sur le point soulevé dans le billet mentionné, le détournement d'un possible progrès qui avait précisément comme conséquence une moindre industrialisation pour initier de nouveaux processus industriels en produisant des objets jetables là où on avait des objets réutilisables.

Le changement ou réchauffement climatique est un fait. On dira que c'est un fait. Peu importe que c'en soit un ou non, il a une fonction sociale qui dépasse la question de son effectivité, il a une fonction de signal. Il indique de manière lisible, compréhensible, perceptible, ce que les opposants de longue date du choix très volontaire et très évitable d'orienter nos sociétés vers l'industrialisation à tout crin pointaient au tournant des XVIII° et XIX° siècles, l'impact de la production de masse sur les conditions de vie à moyen et long termes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.