Donald Trump et les traités (farce).

Il m'arrive, dans le secret de mon intimité – dans mon domicile –, d'improviser des sortes de sketches. J'appelle ça des farces parce qu'ils sont outrés. Tenez, la dernière en date.

Brouillon daté du 27/06/2019 13:36

Impossible de raconter ces farces telles que je les conçois, telles que je me les mets en bouche et en gestes. Le mieux que je puisse faire est de vous donner le point de départ et le déroulement général.

De ce qu'on en entend dans les médias, Donald Trump n'aime pas les traités multilatéraux et ne cesse de les dénoncer; mais le même ne cesse de réclamer de la part des autres parties à ces traités, y compris ceux dont il prétend s'être retiré, d'en respecter les termes. L'argument de cette farce est simple: une sorte d'inquisiteur demande à Donald Trump pourquoi il réclame de l'Iran qu'il respecte un traité dont il dit lui-même qu'il ne vaut rien. Au cours de cette interaction il pointe le fait assez simple qu'un traité engage au moins deux parties, donc on ne peut pas réclamer à une partie d'appliquer un traité dont on s'est retiré.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.