Olivier Hammam
Humain patenté mais non breveté.
Abonné·e de Mediapart

929 Billets

3 Éditions

Billet de blog 29 janv. 2023

Olivier Hammam
Humain patenté mais non breveté.
Abonné·e de Mediapart

Conseils de lecture.

Il est des auteurs dont je me dis, ça vaudrait le coup de les lire, mais que je lis rarement voire jamais. Pierre Bayard et Arthur Schopenhauer font partie de ces auteurs. Deux conseils de lecture les concernant.

Olivier Hammam
Humain patenté mais non breveté.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour le premier, il s'agit de Aurais-je été résistant ou bourreau?, publié initialement en 2013, pour le second, de L'Art d'avoir toujours raison,  écrit vers 1830 et publié peu après en allemand. Le bouquin de Bayard, il faut l'acheter ou l'emprunter pour le lire, celui de Schopenhauer on peut le trouver à des formats numériques un peu partout sur Internet mais aussi l'acheter neuf ou d'occasion en livre papier pour le même prix ou presque. D'ailleurs, on peut trouver toute l'œuvre de Schopenhauer en format numérique (HTML, PDF, EPUB...) pour rien ou pour pas cher, et une bonne partie de celle de Bayard en ces formats et parfois pour pas trop cher.

Bayard se pose des questions qui n'ont pas de réponse et donne des réponses qui ne font pas question, c'est ça qui m'a jusqu'ici dissuadé de le lire, et d'en conseiller la lecture. Je veux dire, il n'y a pas de réponse à la question de ce titre sinon celles rétrospectives de ce qui furent résistants ou bourreaux, et un autre de ses titres, qui est une réponse même si sous la forme d'une question, Comment parler des livres que l'on n'a pas lus?, me semble d'une telle évidence que ça me dispense de le lire. Je le conseille au cas où certains supposeraient que la question du premier cité pourrait avoir une réponse prospective (ce que, je vous en préviens, ne suppose pas Bayard), et que la réponse que contient le second n'a rien d'évident (ce que ne suppose pas plus l'auteur). Je soupçonnais, et la lecture du premier me le confirme, que j'aurais plaisir à le lir, qu'il a une forme d'esprit tout-à-fait à ma convenance, j'espère qu'il en est ou en sera ainsi pour vous.

Schopenhauer, je l'ai un peu lu, par bribes, et je connais un peu son esprit et son style. Un bout de temps que je comptais lire celui-ci, l'occasion m'en est venue, et comme je le prévoyais, je ne suis pas déçu, une méchante plume et un brillant esprit.

Rien à dire de plus sinon, lisez-les, ça vaut le coup.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte