Lettre à la bureaucratie lyonnaise #4

Pour la mairie (qui nous simplifie la ville), contester un FPS nécessite de déposer un RAPO. Simple. Et 30 minutes passées sur un site affreusement mal conçu.

Je trouve un "Avis de paiement Forfait de post-stationnement (FPS)" de 35 euros dans ma boite aux lettre. Pourtant, selon moi, j'avais bien apposé le droit de stationnement résident. L'encre de celui-ci s'efface au soleil et au bout d'un mois, il devient illisible. L'agent avait-il la berlue, ou ordre de faire un peu de zèle. Mystère.

Je tente un recours, sur le site https://stationnement.lyon.fr/reclamations

Il faut d'abord saisir un numéro à 26 chiffres, de quoi énerver déjà pas mal de contribuables. Par malchance, je n'ai saisi que les 14 premiers. Je passe l'ensemble des zones à saisir, je fournis les justificatifs, et au moment de valider, la page m'informe que je n'ai pas saisi les 26 chiffres. Les autres zones étaient bien controlées une par une, et celle-là, la plus importante, n'est controlée qu'à la fin.

Ensuite la page se met à bugguer, il faut saisir un code reçu par email, le code ne correspond plus, je ne reçois plus de code, je fais marche arrière et je reviens pour forcer la génération d'un nouveau code, ça marche... avec toujours le message d'erreur affiché. MAIS QUI PROGRAMME A LA MAIRIE DE LYON ? Un robot ?

A nouveau un site lamentable de médiocrité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.