Lettre à la bureaucratie lyonnaise #5

La mairie de Lyon pose des PV de stationnement injustifiés. Est-ce délibéré ?

Suite de l'épisode précédent à propos du RAPO (je traduis en français courant : un recours face à une amende de stationnement injustifiée)

Youpi, j'ai obtenu gain de cause. Je n'aurai pas à payer l'amende "forfaitaire" de 35 euros.

Donc soit nous avons affaire à un agent très myope (ce dont je doute), qui ne voit pas sur le parebrise de mon véhicule que celui-ci est en stationnement autorisé encore pendant 2 jours à venir, soit la mairie tente d'arrondir ses fins de mois en verbalisant abusivement ça et là, avec la stratégie de "ça passera toujours en partie". De nombreux contribuables n'auront pas le courage de passer au moins 30 minutes sur un site ignoble et paieront sans sourciller.

Question : Peux-être que le site internet est volontairement très mal foutu, justement pour décourager toute tentative ?

"La ville de Lyon vous simplifie la ville", j'adore ce slogan.

Ci-dessous, la réponse de la mairie :

Madame, Monsieur,

Vous avez formé un recours administratif auprès de la Mairie de Lyon pour contester l'avis de paiement n°xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx relatif à un forfait de post-stationnement en date du 27/05/2021.

Après étude de votre dossier, il apparait que le forfait de post-stationnement émis à votre encontre n'était pas justifié. En effet, nos investigations confirment que vous disposiez d'un abonnement résident en cours de validité au moment du contrôle de votre véhicule.

Conformément aux dispositions de l'article R. 2333-120-13 du code général des collectivités territoriales, votre forfait post-stationnement sera donc annulé.

Je vous assure, Madame, Monsieur, de ma meilleure considération.

Mairie de Lyon

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.