Olivier Veissid
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 févr. 2019

CONTRE L’ORDRE DES PARTIS ET CELUI DES PARTIS PRIS

Il n’est aucune généalogie malheureusement qui mette à l’abri de la connerie ou pire encore de la forfaiture. Aura-t-on encore le droit de dénoncer le crétinisme ou les exactions des uns ou des autres...

Olivier Veissid
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

...sans être accusé d’antisémitisme ou de racisme en raison de l’appartenance de la personne désignée à un groupe ou à un autre, qu’il soit ethnique ou religieux, appartenance dont la seule mention corrélative en revanche, est déjà en elle-même un acte raciste ou antisémite ?

Je suis pour ma part fier de mon sang mêlé, et nourri au philtre de l’errance, heureux de ne pouvoir être assimilé franchement à aucune appartenance, je ne m’estime moi-même à l’abri ni de l’erreur ni de la légitime désapprobation qu’elle sous-tend.

Mais aurai-je encore le droit de m’opposer à telle ou telle idée ou principe érigé en Universelle Vérité par la norme de l’usage instituée par « l’Ordre de la bien-pensance » sans être taxé de « phobie-quelque chose » et sans tomber sous le coup de la loi pour cause de déviance à l’étatique doctrine ?

Car le temps n’est pas malheureusement à la saine et respectueuse confrontation des idées et des opinions, de laquelle pourrait naître un consensus, mais bien, par le jeu pervers de fallacieuses constructions sémantiques, à celui du belliqueux affrontement des idéologies dont le seul objectif est, par le rejet d’office ou le détournement perfide de quelque étrangère proposition, d’anéantir toute opposition.

Il serait sain à mon sens, de remettre un peu de sérénité dans le débat public en délégitimant l’ordre des partis, en examinant les propositions à l’aune de leur contenu et non pas en fonction de leur provenance.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « on est dans un basculement qui n'était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon