omao

Artiste peintre, animatrice d'ateliers picturaux et d'écriture

sainte Croix Volvestre - France

Son blog
1 abonné Le blog de omao
  • 6 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 2 contacts
Voir tous
  • Résilience et reconstruction L'art du kintsugi

    Par
    Deux mois de solitude ont, pour certains, créé dans leur être des fissures psychologiques qui loin d’être une fragilité, peuvent avec un peu de réflexion et de volonté transformer la vie en œuvre d’art, en un être nouveau. Une technique ancestrale, consiste à réparer un objet en soulignant ses lignes de failles avec de la véritable poudre d’or, au lieu de chercher à les masquer.
  • Confinement sur l’oreiller. ( 21 avril)

    Par
    Pour exister, restons confinés, sans discernement, sans jugement. Drones et gaz lacrymo sont là pour nous protéger de notre intolérable envie de vivre, de nous exprimer, de partager. Parce que les masques ça ne sert qu’à nous protéger des autres et non de nous-mêmes. Nous sommes tellement irresponsables qu’aucun discernement ne peut être instauré.
  • Eau ! sœur Anne ne vois-tu rien venir !

    Par
    Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie. Nous avons été à deux doigts de ne plus la voir cette herbe verdoyer car de soleil nous n’avons point manqué mais d’eau, oh combien elle a fini par faire défaut à nos salades. Nouvelle aube, nouvelle lueur d’espoir, l’eau miroite un renouveau et arrose les esprits fertiles.
  • à Pâques ou à la Trinité

    Par
    A l’approche des fêtes de Pâques, je me demande, puisque les hirondelles n’auront plus à occuper mon esprit, bien qu’elles ne me semblent pas bien nombreuses, ce que deviendront tous ces agneaux qui ne seront pas sacrifiés sur l’autel de la consommation.
  • Et maintenant qu’est ce qu’on fait ! Ou le déconfinement d’un citron trop pressé.

    Par
    En plein confinement, les hirondelles tardent à arriver. Comment survivrons-nous à une invasion de moustiques si les oiseaux disparaissent de notre ciel ? Quelle doit être la position de la femme dans la reconstruction d’un monde du vivant. De quelles forces intérieures disposons-nous pour changer ce qui paraît aujourd’hui inéluctable et retrouver notre dignité.