Né en Arabie saoudite au XVIIIe siècle, le wahhabisme imprègne le pays depuis sa fondation et s’est répandu au-delà de ses frontières. Mais aujourd’hui, cette doctrine s’avère être en perte de vitesse dans ce pays en dépit d’un conservatisme ancré, qui demeure la toile de fond à partir de laquelle les autorités comme la société tentent d’agir. La suite sur OrientXXI.info.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.