Ouest
Abonné·e de Mediapart

52 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 oct. 2013

L'envol du bitcoin en 5 raisons possibles

Ouest
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis le mois de juillet, où le bitcoin a connu ses moments les plus sombres sur les courbes des marchés, celui-ci ne cesse de monter pour atteindre depuis quelques jours des sommets, et chacun l'imagine bien battre son propre record datant d'avril dernier (environ $250). Comment expliquer cette soudaine hausse du taux ? Cinq raisons possibles.

1. Le bitcoin a la côte en Chine

La plus grosse place de marché chinoise a vu le nombre de ses transactions multiplié par 10 depuis que Baidu, le Google chinois, a annoncé la prise en charge de cette monnaie pour son service de cloud hosting. Tout le monde en a parlé, tout le monde ne cesse d'en parler, en plus de donner un nouveau gage de confiance aux investisseurs, on parle du bitcoin.

2. Le bitcoin a survécu à l'affaire Silk Road

Quand il s'agit de parler de monnaie virtuelles, les achats illégaux reviennent souvent sur le tapis et la plus grosse place de marché était jusqu'à sa fermeture, le site Silk Road. Celui-ci a été fermé par les autorités américaines et son créateur mis en prison. Après avoir plongé, le bitcoin est revenu a un niveau normal et cela a dû rassuré les investisseurs. Cela a également montré aux gens que le bitcoin n'est pas uniquement une monnaie destinée aux escrocs, dealers et autres bandits.

3. Depuis la chute de Silk Road, tout le monde parle de bitcoin

La fermeture de Silk Road a été largement médiatisé même dans les journaux généralistes et le bitcoin est pratiquement toujours cité dans les articles comme étant la monnaie qui y était utilisée. Grâce à cela tout le monde sait désormais ce qu'est le bitcoin, ou au moins connait son existence.

4. La saisie des bitcoins du propriétaire de Silk Road génère un manque

Plus de 26000 bitcoins ont été saisis lors de la fermeture du site Silk Road et le FBI parle de plus de 600.000 potentiellement encore en possession du propriétaire. Le fait qu'il y ait moins de bitcoin en circulation a très bien pu faire monter le cours depuis le début du mois d'octobre.

5. Après Twitter, Facebook et LinkedIn, Bitcoin pourrait être le nouvel eldorado des investisseurs

Le second marché, qui a permis par exemple a Facebook d'être côté en bourse, dispose maintenant de son outil de spéculation dédié au bitcoin. Le "BIT" permet donc à tout un chacun d'investir dans cette monnaie grâce à la simplification de l'achat, le stockage et la mise en sécurité des bitcoins.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz