Iran: le grand rassemblement annuel de villepinte

Le 30 Juin prochain aura lieu, à Villepinte, le grand rassemblement de la Résistance iranienne. L'occasion d'apporter un soutien aux très nombreuses manifestations qui ont touché l'Iran, depuis Décembre dernier. De nombreux parlementaires européens ont appelé à participer à ce grand rassemblement, pour revendiquer l'idée d'un changement de régime en Iran.

6
Cette année, le grand rassemblement annuel de Villepinte, organisé par la Résistance iranienne, sera organisé en l'honneur des grandes manifestations qui ont secoué l'Iran, depuis Décembre dernier, et qui font trembler la dictature religieuse. Alors que des protestations, en décembre et Janvier dernier, s'étaient étendues sur environ 140 villes du pays,  pour dénoncer l'augmentation des prix des denrées de base, le chômage, et la dilapidation des richesses du pays, notamment dans les guerres en Syrie, dans le financement de fondations religieuses, inféodées au régime, ou pour protester contre la corruption des pasdarans, qui accaparent les richesses du pays, au détriment du reste de la population, des manifestations ont depuis redoublé d'ampleur: c'est d'abord la grève des camionneurs, en mai dernier, contre leurs mauvaises conditions de travail, qui a secoué et paralysé le pays. Puis des manifestations et protestations dans la sidérurgie et dans l'enseignement, à cause de salaires impayés, ont rythmé la vie économique du pays. Enfin, tout récemment, le 25 Juin, c'est le bazar de Téhéran qui s'est mis en grève, contre l'effondrement de la monnaie nationale, face au dollar, et impliquant de nombreux travailleurs de l'orfèvrerie, des cordonniers, des marchands de moquettes ou de tissus. Madame Radjavi s'est adressée au travailleurs du bazar, pour soutenir leur mouvement de protestation, et dénoncer dans son ensemble la dictature religieuse, responsable de la dilapidation et le gaspillage des richesses du pays par les pasdarans, à travers les guerres, la corruption, l'investissement tout azimut dans l'appareil répressif, ce qui entraine une misère généralisée pour tous les autres.

  C'est dans ce contexte que se tient les préparatifs pour le grand rassemblement de Villepinte de l'OMPI, qui se tiendra pour demander un changement de régime en Iran. De nombreux parlementaires de différents pays européens ont apporté leur soutien à ce rassemblement, à travers différents communiqués nationaux au européens, demandant, pêle mêle, la "fin de la ségrégation Homme/femme, la fin des discriminations ethniques et religieuses, l'égalité pour les femmes, l'abolition de la peine de mort, la fin de la crise de l'eau et des problèmes de pollution en Iran, la liberté d'expression". Ils ont exprimé leur soutien aux "soulèvements" récents en Iran, et ont demandé un changement de régime à Téhéran. Certains ont signé une déclaration indiquant leur soutien au programme en 10 point de madame Radjavi, ou leur désir d'inscrire les pasdarans sur la liste des organisations terroristes. Des parlementaires britanniques et belges notamment, mais aussi italiens et français se sont manifestés en ce sens, en signant plusieurs déclarations de soutien, en relayant énergiquement les revendications de la Résistance Iranienne. Des évèques britanniques, quant à eux, ont dénoncé les persécutions dont sont victimes, en Iran, les minorités religieuses, ce qui condamnent, de fait,  selon eux le régime de Téhéran. L'ancien prisonnier politique, récemment libéré, Shahim Zoghitabar, a, quant à lui, déclaré, dans une vidéo: "je sens aussi que je serai présent de toute mon âme avec vous.(...) La seule option pour le peuple iranien est la résistance à la tyrannie religieuse."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.