La misogynie sur Mediapart

Le plus souvent la misogynie n'est pas consciente : c'est ainsi qu'elle devient apparente lorsque le sexe de la personne à laquelle on s'adresse est inconnu et que l'on est sûr de "forcément" s'adresser à un homme… puis que, tout à coup, il est découvert qu'il s'agit d'une femme : cela déstabilise certains interlocuteurs.

Comportement instinctivement misogyne par ignorance du sexe de son interlocuteur

Je vais commencer par définir le terme pour que nous soyons bien d'accord sur le sujet :

"Aversion ou mépris (d'un homme généralement) pour les femmes, pour le sexe féminin ; tendance à fuir la société des femmes" CNRTL

Le plus souvent elle n'est pas consciente : c'est ainsi qu'elle devient apparente lorsque le sexe de la personne à laquelle on s'adresse est inconnu et que l'on est sûr de "forcément" s'adresser à un homme… puis que, tout à coup, il est découvert qu'il s'agit d'une femme : cela déstabilise certains interlocuteurs.

Plutôt que procéder par affirmation je vais procéder par analyse de faits réels par citations qui montreront la déstabilisation des interlocuteurs hommes (je n'ai pas d'exemple de femme, on dirait que pour les femmes peu importe le sexe de l'interlocuteur, rien ne change leur langage, vocabulaire et manières).

D'abord il faudrait analyser pourquoi l'interlocuteur est d'emblée identifié homme ! je n'ai pas de réponse à cet énigme…

Il se trouve que mon identifiant (Paeonia) n'est pas immédiatement identifié comme féminin. Ce qui me surprend, car la finale a nous vient du latin où il est féminin, et que nous l'avons permuté par e : ex : rosa= rose, terra=terre, fēmĭna=femme, ala=aile, barba=barbe, carpa =carpe, ou pas aqua = eau, ou conservé tel quel dans les prénoms : Flora, Amélia, Lolita, Mélina, etc.

Voici maintenant les faits

Un premier commentaire, de alberteins, a été supprimé par Mediapart étant injurieux, mais Marc Tertre l'avait lu avant sa suppression et y avait répondu :

Tiens le macho "canal habituel" vient déposer sa crotte...

Avec zéro arguments, comme d'hab.

…Donc lui sur qu'il n'est pas macho car il pointe aussitôt ces comportements, ce qui n'est pas le cas de tous les hommes et donc mérite d'être souligné,

…Quoique tous les autres commentateurs se sont montrés absolument indifférents au sexe de l'auteur du billet… des gens normaux quoi !

----------

mais moi j'avais pris une photo écran et j'ai répondu

Albersteins sur Himalaya-Mekong Albersteins sur Himalaya-Mekong

 et vous êtes un réac caché derrière une apparence de FI

vous aviez publié ça sur ce billet sur le changement climatique que mdp à censuré

vous n'êtes qu'un hypocrite doublé d'un misogyne

vous étiez sûr que personne ne viendrait sur mon blog et que personne ne verrait la réalité,

-------------------

Puis ce dernier, alberteins découvre (ou fin de découvrir) que je suis une femme :

Vous êtes un paris-centré

Non j'habite le sud seine et marne, mais je me bouge le luc, je reste pas les fesses dans mon canapé sur Médipart laughing

Au fait je ne savais pas que vous étiez une dame, je pensais que vous étiez un vieil aigri comme Lancetre, à cause de vos commentaires très agressifs à chaque fois.

Mes hommages du soir Milady, on se croisera peut être un jour sur l'autoroute des vacances  kiss

…et joint une chanson … forcément qu'une femme a besoin d'être charmé et non convaincu, vu que son esprit est rétréci, il faut donc lui envoyer de la musique.

-------------

mais je ne manque pas de lui répondre :

merci pour votre …

misogynie

________

le concerné s'étonne dans mon commentaire lui répodant ! il n'a donc de plus aucune conscience de ce qu'est être misogyne : il aggrave son cas !

-------------

puis un autre interlocuteur prend tout à coup conscience, lui aussi, que je suis une femme :

Dommage que les statistiques sur les débits saisonniers du Mekong, disent l'inverse.
L'hydrologie de l'Asie du Sud Est depend  à 90% des moussons et pas de l'infime partie qui en est stockée sous forme de glace.
Vous vous arrangez avec la réalité pour qu'elle colle a vos fantasmes.
Quant à "troupe", et  "machiste" ,  je suis seul à affirmer, chiffres à l'appui,  que ce titre est une connerie, et j'ignorais totalement que Peonia était une femme.
Ce dont d'ailleurs, je me fout totalement.

S'il s'en fout tant qu'il l'affirme alors pourquoi a-t-il besoin de s'en étonner et de le découvrir ?!

il a beau affirmer qu'il s'en fout c'est totalement faux ! Car le découvrir sous entend que, sur de s'adresser à un homme, il a pris un ton et développé des arguments qui ne s'adressaient qu'à un homme…

… ainsi il aurait pris d'autres mots, arguments, et je ne sais quoi d'autre encore s'il avait eu conscience qu'il s'adressait à une femme ??

La différence de comportement dans des commentaires, ne s'adressant donc qu'à l'esprit de l'interlocuteur devrait-elle exister ? l'esprit des femmes seraient-ils :

  • plus fragile
  • non rigoureux
  • non perceptible à la science
  • besoin de musique pour les "prendre par le bon côté" (et d'ailleurs pourquoi de la musique aux seules femmes des tas d'hommes sont sensibles à la musique !)

et toutes déductions que vous pourrez tiré de ce petit bilan… car vous avez forcément vos expériences sur cette question !

-----------------

NB les citations sont toutes tirées de https://blogs.mediapart.fr/paeonia/blog/291118/si-lhimalaya-fond-le-mekong-sasseche-cest-la-ruine-de-toute-lasie-du-sud-est/commentaires

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.