Pietra di verde. Le city stade une gabegie de 110.000 euros

Pietra di verde, la communauté des communes de l’oriente, gestionnaire du city stade, une gabegie de 110.000 euros.

PIETRA DI VERDE. LE CITY STADE.
UNE GABEGIE DE 110.000 EUROS !!!
Lettre ouverte à Monsieur J. C.Franceschi président de la communauté des communes de l’oriente.

Monsieur le Président, la communauté des communes à décidé de la construction d’un city stade sur la commune de pietra di verde. L’entretien et le fonctionnement de cette structure sportive relèvent de votre compétence comme le stipule l’article 4 de vos statuts : 4 « constructions, ENTRETIEN et FONCTIONNEMENT d’équipements culturels et SPORTIFS d’intérêt communautaire et d’équipements de l’enseignement pré élémentaire et élémentaire d’intérêt communautaire ».
En novembre 2018 le passage de la tempête ADRIEN à provoquer de graves dégâts (voir photos ci-dessous) en détruisant notamment l’ensemble de la pelouse synthétique. L’état du city stade est totalement impraticable ceci à contraint la commune à prendre un arrêté d’interdiction d’accès.
Or depuis NOVEMBRE 2018 dates du sinistre, AUCUNE action n’a été entreprise par vos services, pas même l’enlèvement des déchets de pelouse synthétique ni la sécurisation du lieu.
Monsieur le Président comment comprendre que plus de 15 mois après le sinistre AUCUN TRAVAUX de rénovation de ce city stade n’est été entrepris, alors que l’état de catastrophe naturelle à été reconnu et que dans ce cas les procédures d’indemnisation sont accélérée.
Comment expliquer une telle situation : la communauté des communes, a-t-elle procédé à une déclaration de ce sinistre auprès de l’assureur ? L’assurance a-t'elle refusé la prise en charge du dit sinistre et dans ce cas pourquoi ? La proposition d’indemnisation, est-elle sous-évaluée, quel serait le montant proposé et dans ce cas quelle action avez-vous entrepris pour contester cette proposition ?
Monsieur le Président, cette situation est inacceptable, nous n’avons JAMAIS eu la moindre information. Pourtant, 110.000 euros, de NOS DENIERS publics, ont été investis dans la construction de ce city stade. Nul ne peut tolérer que 110.000 euros de fonds publics pourrait dû fait de votre incurie être ainsi DILAPIDER .
Comment tolérer qu’alors que les communes ont de moins en moins de recettes pour financer des investissements essentiels, vous puissiez gérer avec une telle désinvolture un équipement public de 110.000 EUROS. La DURÉE DE VIE de cet équipement aura été d'a PEINE 3 ANS, il a été livré et inauguré en 2015 !
Monsieur le Président cette situation est intolérable pour tous citoyens soucieux de la bonne gestion des fonds publics. Ce sont LES HABITANTS des communes QUI FINANCENT par leurs contributions les investissements et le fonctionnement de la communauté des communes, ils ont le DROIT DE SAVOIR comment sont utilisées leurs contributions. Sans transparence de la gestion des fonds public, la DÉMOCRATIE LOCALE N'EXISTE PAS . En conséquence en tant que citoyen de la commune de pietra di verde et dans le cadre du droit à l’information et à la communication de document, et en vertu de l'article L.2121-26 du code général des collectivités territoriales , je vous demande la communication de tous les documents et informations concernant la situation du city stade. Monsieur le Président-je vous informe que je transmets à monsieur le préfet de Haute Corse ma demande de communication des documents et que je communique ce courrier à madame la directrice des finances publiques de Haute-Corse. Monsieur le Président-je vous prie d’agréer mes salutations.
Pancrazi Pierre-François
Habitant de la commune de pietra di verde.
Copie : À messieurs les Présidents de l’assemblée et de l’exécutif de Corse, J. G. Talamoni et G. Simeoni.
Monsieur le Préfet de Haute-Corse
Madame la directrice des finances publiques de Haute-Corse.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.