paolo-fusi

Rome - Italie

Sa biographie
Né à Rome en 1959, il a vécu à Zurich, Locarno, Leipzig, Erfurt, Bologne, dans la Maremme toscane. Musicien, essayiste, journaliste d'investigation en Italie, Suisse, Allemagne, Liechtenstein de 1987 à 2003, auteur des essais "Il cassiere di Saddam" (Bellinzona, 2003) et "Prominent scheitern" (Leipzig, 2005), depuis lors business intelligence conseiller et propriétaire d'IBI World Ltd. Londres
Son blog
5 abonnés Le blog de paolo-fusi
Voir tous
  • Mercenaires et Emirats : le péril mondial de l'industrie privée de la mort

    Par
    08
    Il y en a plus de deux millions. La plus grande armée que le monde ait jamais vue. Ils ne défendent pas leur patrie, mais sont des soldats engagés, dont la plupart servent en Afrique au sud de l'équateur, au Moyen-Orient ou en tant que troupes spéciales sur le salaire d'un dictateur.
  • Cuba aujourd'hui : ce qui reste du rêve - et du cauchemar

    Par
    10
    La guerre n'est pas nécessaire pour détruire un peuple. Les sanctions économiques sont un outil exceptionnel pour condamner un peuple à la pauvreté : empêcher un pays de vendre les produits qu'il abonde et l'empêcher d'acheter ce qui lui manque et l'interdire d’acheter ça, qu’est nécessaire pour avancer scientifiquement et technologiquement.
  • La montagne enchantée et les gnomes de la finance

    Par
    0a
    Andorre: c'est un pays qui est un tiers de la largeur de la ville de Londres ou de Rome, la moitié de Berlin. Il compte un peu plus de 60 000 habitants, un produit intérieur brut comparable à celui du Burundi et de la Sierra Leone - et, de plus, il le cache dans les coffres-forts de ses banques pour le compte de clients étrangers.
  • Golfe Persique : la guerre après l’armistice, 2ème partie

    Par
    001
    Malgré l'accord du 5 janvier, l'Arabie saoudite, l'Égypte et les Émirats arabes unis poursuivent leur guerre contre le Qatar - et pour la gagner, ils engagent les dirigeants des services secrets allemands et suisses.
  • Golfe Persique : la guerre après l’armistice, 1ère partie

    Par
    007
    Malgré l'accord du 5 janvier, l'Arabie saoudite, l'Égypte et les Émirats arabes unis poursuivent leur guerre contre le Qatar - et pour la gagner, ils engagent les dirigeants des services secrets allemands et suisses.