paolo-fusi
Abonné·e de Mediapart

73 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 déc. 2021

L'ami parisien des cheikhs du Golfe Persique

La vie et la trajectoire politique de Nathalie Goulet, l'un des lobbyistes les plus célèbres de France

paolo-fusi
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

De plus en plus, à mesure que le processus de mondialisation transforme et imprègne la vie du monde entier, des personnages presque inconnus du public apparaissent qui, parce qu'ils occupent des positions clés dans un mécanisme politique, diplomatique, financier, militaire et industriel donné, deviennent une sorte de levier avec lequel on peut activer et désactiver les guerres, les alliances et les émeutes de rue. Pendant un quart de siècle, la sénatrice française Nathalie Goulet a été l'un de ces personnages : malgré une réputation peu reluisante, une loyauté plutôt faible et des compétences limitées, ses ongles bien soignés ont contribué à faire bouger des événements d'importance historique.

La photo d'ouverture la montre avec le prince Mohammed Bin Salman, l'actuel monarque saoudien[1], mais elle a été lobbyiste pour de nombreux pays, parfois en conflit les uns avec les autres, devenant, même sans nomination gouvernementale, un ganglion vital et secret de la politique française au Moyen-Orient. Négocier sans paraître : la règle d'or de ceux qui, en politique, choisissent de s'occuper des relations internationales pour aider ceux qui recherchent l'amitié du pays dont ils sont membres du parlement : toujours dans la plus stricte confidentialité, son mari, lorsqu'elle était son assistante, s'occupait de la vente d'armes françaises à ces mêmes pays[2].

Les lobbyistes comme Nathalie Goulet sont des personnes particulières : ils ne le font pas pour l'argent (et ils ne s'enrichissent pas), ni pour le pouvoir, puisqu'ils n'en ont pas, mais, au contraire, ils passent leur vie à servir de médiateurs entre des centres d'intérêts très puissants, dans un jeu d'équilibre qui marque l'événement le plus important sur la scène internationale depuis le Congrès de Vienne en 1815 : Ce ne sont plus seulement les diplomaties des grands Etats-nations qui s'affrontent, mais davantage celles des multinationales, souvent plus puissantes et plus lourdes que la nation dans laquelle elles sont nées et ont grandi. C'est pourquoi nous avons choisi la petite avocate parisienne : parce que son parcours politique et professionnel est l'exemple d'une nouvelle façon de respirer l'air au plus haut niveau parmi les géants de la compétition mondiale.

Le jeune avocat et le vieux sénateur

Nathalie Milsztein est née le 24 mai 1958 à Boulogne-Billancourt (Seine) dans une famille juive qui, lors de l'invasion nazie, a participé aux arrestations des 16 et 17 juillet 1942, dans le cadre de l'opération SS dite "Vent de printemps"[4]. Son père survit aux camps de concentration[5]. La petite Nathalie a soif de justice : elle étudie avec une extrême assiduité, obtient un premier prix de droit civil général, devient avocate au barreau de Paris - tout cela disparaît de sa biographie officielle[6] après sa radiation du barreau en 2000[7]: elle ne s'est pas présentée à une audience ; elle n'a pas payé une amende de 7000 francs qui lui a été infligée pour avoir prétendu s'occuper du dossier d'un client sans le faire ; elle a fait un usage abusif de l'argent d'autrui (escroquerie à un client pour lequel elle s'occupait d'une procédure de faillite, puis utilisation de 150 000 francs pour soutenir, par un prêt, un autre de ses clients) ; elle a perçu, à trois reprises au moins, un acompte et a ensuite refusé de protéger le client, ainsi que d'autres délits mineurs[8].

Le Conseil de l'Ordre des avocats estime que les faits sont "d'une exceptionnelle gravité"... "J'ai été négligent", admet Goulet. "J'ai laissé mon entreprise faire faillite, j'en ai complètement perdu le contrôle"[9]. La décision a été confirmée en appel en 2006, et la sénatrice n'a été réinscrite au barreau de Paris qu'en 2011, date à laquelle elle était une puissante sénatrice, mais n'a plus jamais exercé[10]. Son cabinet d'avocats (SCP Milsztein Giuraud), fondé en 1994 avec un capital social de 59 455 euros, a été mis en liquidation en 1999, puis radié en 2003 pour cause d'insolvabilité[11]. Tout cela parce que, en 1999, elle est devenue la maîtresse du vieux sénateur conservateur (RPR, Rassemblement pour la République) Daniel Goulet, de 33 ans son aîné : elle a d'abord été son assistante, puis sa maîtresse, puis sa femme et enfin sa veuve[12].

Le nouveau couple a un passé difficile : Mme Goulet, qui est mariée à un homme de 25 ans son aîné, divorce, laissant ses enfants à son ex-mari, qui s'installe aux États-Unis[13]. Lorsque Daniel rencontre Nathalie, il se sépare de sa femme invalide et a deux filles, Florence et Danièle, dont l'une, engagée comme assistante par son père, soutient activement un de ses opposants et est donc remplacée par Nathalie Milsztein[14]. Elle a persuadé le vieux Goulet, que la direction du RPR voulait remplacer par un homme plus jeune, de se présenter aux élections de 2001, qu'il a remportées par seulement 41 voix au second tour[15]. Goulet nomme Nathalie comme adjointe, et le parti réagit avec colère, exposant les ennuis judiciaires de sa nouvelle compagne[16]. Mais Goulet a résisté.

Au contraire, il se bat pour que sa jeune épouse prenne sa place : le 20 novembre 2006, Philippe Douste-Blazy, alors au Quai d'Orsay, lui confie une "mission temporaire" sur la politique française au Proche et au Moyen-Orient, sans mention officielle. Le 19 janvier 2007, Goulet écrit au président Chirac pour que la mission devienne officielle et que son épouse puisse le remplacer : "Ou bien devrai-je faire en sorte que ma veuve et mon suppléant soient appelés à me succéder à 79 ans ?" [17]

Le 18 février 2007, lors de l'Index World Military Armaments Fair à Abu Dhabi, Daniel Goulet est victime d'une attaque cérébrale et meurt le 25 février 2007 dans un hôpital local - et ses filles accusent Nathalie de l'avoir tué "pour lui succéder au Palais du Luxembourg"[18]. Elle rétorque fièrement : "Ma vie avec lui n'était pas un plan de carrière. Nous nous sommes aimés "[19]. Selon le médecin qui l'a suivi à Abu Dhabi, le sénateur est mort d'une hémorragie cérébrale due à une pression artérielle élevée[20], et l'affaire a été classée en décembre 2008[21]. Néanmoins, en mai 2007, l'hebdomadaire français Le Point a publié un article intitulé "Affaire Goulet - Mort d'un sénateur", et la presse française a publié une série de spéculations[22]. Nathalie Goulet a attaqué le magazine et les journalistes en justice et a obtenu gain de cause le 18 décembre 2008 : le tribunal a condamné les accusés à une amende de 1 000 euros chacun, ainsi qu'à 5 000 euros de dommages et intérêts et 2 500 euros de frais de justice[23].

Sénateur Goulet

Au lendemain du décès de Daniel Goulet, Nathalie hérite de son siège à l'Assemblée nationale[25]. En 2011, en tant que candidate sur les listes de l'UC (Union Centriste), elle est élue avec un résultat flatteur[26], un succès réitéré lors des élections de septembre 2017[27]. Au Parlement, elle s'est surtout battue comme lobbyiste pour les pays du Golfe : elle a été rapporteur pour deux projets de loi, l'un sur un accord d'assistance avec l'Arabie saoudite[28] et l'autre sur la coopération militaire avec les Émirats arabes unis[29]. Sur le plan national, elle a mené pendant des années une bataille pour la création d'une commission d'enquête du Sénat sur les éventuelles irrégularités dans les écoutes téléphoniques des juges[30].

Elle est la première députée à publier ses déclarations de revenus[31] (désormais obligatoires pour tous): un appartement-studio dans le 7e arrondissement de Paris (d'une valeur de 213 000 €), sa maison dans l'Orne (environ 200 000 €), deux voitures (une Peugeot 307 et une Renault Laguna) et des bijoux d'une valeur d'environ 130 000 €[32]. Durant cette campagne, Nathalie Goulet a été membre de la commission d'enquête du Sénat sur la fraude fiscale (2012) et vice-présidente de la commission d'enquête sur le rôle des banques et des intermédiaires financiers dans la fraude fiscale, déclenchée par l'affaire Cahuzac[33].

Cette bataille a restauré sa crédibilité et sa réputation, à tel point que, le 3 juillet 2014, elle a décidé de se présenter à la présidence du Sénat[34]. Elle n'avait pas non plus les voix nécessaires pour gagner cette bataille, et le 30 septembre, elle a retiré sa candidature et a décidé de soutenir son collègue de parti François Zocchetto, qui n'a pas été élu[35]. L'une des raisons de cette défaite est peut-être le fait qu'en pleine guerre civile, Zocchetto a décidé de se rendre à Damas et de rencontrer (à titre personnel) Bachar-al-Assad[36]. Ceci après que la France, en raison de la cruauté du régime, ait fermé son ambassade en Syrie[37].

L'essentiel de son énergie, depuis qu'elle est l'assistante de Daniel Goulet, est consacré au développement de l'amitié entre la France et le Moyen-Orient, dans le but déclaré de lutter contre le terrorisme[38], en essayant de souligner, en Occident, la différence entre l'islam et le djihad[39].

Dans une Assemblée nationale qui, pour rendre transparentes les relations avec les lobbyistes, promeut la création et l'organisation de "groupes d'amitié" spécifiques, Nathalie Goulet n'est aujourd'hui membre que du groupe France-Afghanistan[41] (qui tente d'aider les opposants aux talibans et d'obtenir un maximum de réfugiés[42]) et France-Israël[43]. Mais dans le passé, il a fait partie de groupes plus "chauds" tels que France-États du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar), France-Turquie (dont il était vice-président) [44], France-Caucase du Sud (vice-président) et France-Chine[45]. À ce titre, il a accompagné le président François Hollande lors de plusieurs voyages officiels : en Azerbaïdjan, en Arménie et en Géorgie[46].

En juin 2014, il a obtenu, en sa qualité de membre de la délégation sénatoriale à l'Assemblée de l'OTAN[47], de président du groupe parlementaire France-Yémen et de vice-président du groupe France-Pays du Golfe[48], la création d'une commission d'enquête sénatoriale sur la lutte contre les réseaux financiers djihadistes en France et en Europe[49]. Mais la Commission ne décolle pas, il y a trop de connexions françaises avec ces pays, à tel point qu'en septembre 2014, lorsque le touriste Hervé Gourdel est décapité par des djihadistes algériens[50], la seule réaction est une loi qui instaure une prudence et des contrôles accrus face à d'éventuelles attaques terroristes[51].

En octobre 2015, Nathalie est rapporteur de la mission du Sénat " sur l'organisation, la localisation et le financement de l'islam en France et de ses lieux de culte"[52]. Cette nomination intervient après qu'elle ait proposé d'accueillir 200 000 réfugiés syriens et irakiens en France, en mémoire de leurs familles déportées pendant la Seconde Guerre mondiale[53]. Elle soutient bruyamment le renversement de Bachar Al-Assad, comme elle l'avait fait auparavant avec Mouammar Kadhafi[54], et s'oppose donc aux ventes d'armes françaises à la Syrie[55].

Sa position est contradictoire : grand admirateur de Mohammad Bin Salman en Arabie saoudite et de Mohammed Bin Zayed Al-Nahyan à Abu Dhabi, Goulet est, dans le conflit syrien, du côté de la Turquie, même quand Ankara participe à l'invasion azerbaïdjanaise du Haut-Karabakh[56], et est le rapporteur d'un projet de loi sur la coopération avec la Turquie en matière de sécurité intérieure[57]. En même temps, Goulet a une position équivoque sur le conflit au Yémen, où l'Arabie Saoudite est un allié d'Al-Qaïda contre le gouvernement reconnu par l'ONU[58], où une cellule de l'organisation créée par Oussama Ben Laden et responsable du massacre contre le magazine satirique Charlie Hebdo a été formée[59].

Peu après l'attentat, Nathalie Goulet a rencontré secrètement le directeur de la CIA, John Brennan[60]. L'implication des services secrets de l'OTAN dans l'attentat contre Charlie Hebdo a été longuement discutée, notamment en ce qui concerne les activités d'un mercenaire français, Claude Hermant, qui aurait fourni les armes utilisées par Amedy Coulibaly lors du massacre[61]. Dans le sillage de la colère populaire, Goulet a demandé au gouvernement de mettre en place un "Patriot Act" à la française, c'est-à-dire la suspension des libertés constitutionnelles, en accord avec Washington, afin de lutter plus efficacement contre le terrorisme[62]. Puis, en 2019, elle change complètement de position, et signe une pétition contre les enquêtes françaises sur le djihad et contre l'islamophobie proposées par Emmanuel Macron[63].

Le négationniste du génocide arménien

En février 2012, en tant que vice-présidente du groupe d'amitié France-Turquie, elle a voté la censure[65] de la loi punissant la négation du "prétendu" (selon l'expression de Goulet) génocide arménien de 1915[66], à l'origine d'un différend entre Ankara et Paris[67]. Nathalie Goulet se félicite de voir que "ce texte purement électoral a été retiré de notre arsenal législatif". C'est une défaite pour le Président de la République qui n'a pas voulu suivre l'avis des plus grands spécialistes du droit (...). Nos amis turcs et azéris ont ainsi pu compter sur notre loyauté[68].

Sa position a déconcerté l'opinion publique. La France est la nation qui a accueilli et protégé le plus grand nombre d'Arméniens ayant fui le massacre[69]: des personnes qui, au siècle suivant, de Charles Aznavour à Édouard Balladur et Alain Prost, ont énormément contribué à la grandeur de la France[70]. Selon Goulet, c'était "simplement" l'effet de la guerre - une sorte d'accident collatéral[71]. La sénatrice admet qu'elle a "toujours regardé la communauté arménienne avec suspicion"[72] et que, selon Goulet, les Arméniens exportent la haine et l'intolérance en France[73].

Malgré le fait que l'Azerbaïdjan soit dirigé par une dictature, Nathalie Goulet défend ouvertement ce gouvernement : puisque la situation des libertés démocratiques en Chine et en Arabie saoudite n'est pas meilleure, la France continue de faire des affaires avec ces pays, et on ne voit donc pas pourquoi elle devrait claquer la porte au nez des Azerbaïdjanais, surtout si l'on considère que Bakou a été l'une des premières capitales du monde islamique à s'ouvrir à des accords politiques et commerciaux avec Israël[74].

Lorsque la "guerre des quatre jours" a éclaté en avril 2016 avec l'invasion azerbaïdjanaise et turque du Haut-Karabakh[75], Goulet a non seulement soutenu officiellement les motifs des envahisseurs, mais a également été le premier homme politique européen à se rendre à l'ONU pour demander la condamnation de l'Arménie et le soutien de l'Azerbaïdjan[76].

La défense acharnée de l'Iran

La position du sénateur sur les questions du Golfe Persique est encore plus volatile. En juillet 2011, Nathalie Goulet est le rapporteur d'un projet de loi en raison de la promotion de la coopération militaire avec les Émirats arabes unis[78], la justifiant par le fait qu'Abu Dhabi a déjà signé des accords similaires avec les États-Unis et le Royaume-Uni et cherche la protection et le soutien d'une autre puissance nucléaire[79]. L'accord est stupéfiant : la France s'engage à "dissuader ou repousser toute agression" contre les Émirats : "L'agresseur potentiel est bien sûr l'Iran, bien qu'il ne soit identifié comme une menace dans aucun document public", note le sénateur[80].

La France dispose déjà d'une base militaire permanente à Abu Dhabi : elle s'appelle "Camp de la paix", elle a été inaugurée en 2009, afin de concurrencer les États-Unis et la Grande-Bretagne pour l'influence militaire et commerciale dans la région, et c'est la première base française à l'étranger depuis la Seconde Guerre mondiale - un geste symbolique pour montrer la ligne dure de Nicolas Sarkozy et envoyer un avertissement à l'Iran[81]. Quelques années et les choses changent : si Marine Le Pen reste la plus fidèle amie du régime des ayatollahs[82], l'ouverture vers l'Iran a commencé en juin 2014 avec la publication d'un document signé par presque tous les partis, de l'extrême droite à la gauche[83].

En 2011, 320 députés sur 577 ont signé un appel pour la reconnaissance de car l'OMPI (Organisation des Moudj car du peuple iranien), un mouvement encore plus fondamentaliste que celui des Ayatollahs, comme une opposition politique pro-occidentale en Iran[84]: une grave erreur d'appréciation corrigée par la pro-saoudienne Nathalie Goulet[85]. Pourtant, la sénatrice n'a cessé de défendre à la fois Téhéran et le djihad, car elle a montré à plusieurs reprises en public un tee-shirt avec les mots "in Rohani we trust", à la gloire du président iranien qui a exécuté plus de 1500 personnes et autorisé le mariage de vieux hommes avec des jeunes filles[86].

En 2012, le magazine Iran Focus a publié "Iran - les fréquentations troublantes du sénateur Nathalie Goulet", où l'on peut lire : "Les tribulations de Mme Goulet dans les dédales de la théocratie ne sont pas nouvelles et ne sont pas innocentes. Elle se déclare ouvertement "amie" du régime iranien. Les relations dangereuses qui l'ont conduite, voilée dans un mouchoir, au pays des ayatollahs, ont parfois fait de Nathalie Goulet une redoutable conseillère des mollahs, qui recommande à leur ambassadeur en France de "se retirer du pacte de non-prolifération nucléaire", ou les incite à "retirer leurs avoirs des banques françaises"[87]. Pourtant, en 2010, Goulet s'est moqué d'une journaliste française qui portait un voile pour interviewer le président iranien Mahmoud Ahmadinejad... [88]

Bien qu'elle ait été qualifiée d'"amie européenne de l'Iran" par la presse de Téhéran pendant des années, Mme Goulet est allée jusqu'à se plaindre de ne pas être suffisamment soutenue par l'ambassade d'Iran à Paris dans son combat pour maintenir les opposants au régime iranien sur la liste noire des terroristes, contre une décision de justice européenne les disculpant. "J'ai agi sans le soutien de l'ambassade d'Iran, j'étais seule, vraiment seule", s'est-elle plainte, comme si une sénatrice française devait bénéficier de l'aide d'un pays étranger pour s'opposer à une décision de justice[89].

Nathalie Goulet défend toujours ardemment les " vertus du système électoral iranien ", la nécessité de " rompre l'isolement diplomatique de l'Iran " et de considérer comme " acceptable " l'idée d'un Iran doté de l'arme nucléaire comme un " pays du seuil comme le Japon "[90]. La presse française le prend pour un imbécile : "Le lobbying du gouvernement français et des autorités européennes en faveur des mollahs pour empêcher le retrait des opposants iraniens de la liste terroriste de l'UE soulève plus d'un doute. Cette activité de lobbying honteuse, menée par une élue de la République, est scandaleuse et pose des questions sur les motivations réelles de Mme Goulet"[91]. Elle répond que le scandale est de continuer à faire du lobbying contre les amis de Téhéran[92].

L'ennemi juré d'Israël

Caricatures d'hommes politiques israéliens tuant des personnages de dessins animés de Disney symbolisant des enfants palestiniens[93]

Nathalie Goulet fait partie du groupe d'amitié France-Israël[94], alors qu'elle soutient l'Iran et la Turquie. En 2014, Nathalie Goulet a glissé sur une peau de banane, en publiant sur son compte twitter des photos de dirigeants israéliens tuant des personnages Disney symbolisant des enfants palestiniens : le Premier ministre israélien de l'époque, Benjamin Netanyahu, matraquant un Pinocchio mourant. La ministre de la Justice Tzipi Livni poignarde Alice, et l'ancien président israélien Shimon Peres étrangle Peter Pan[95]. Goulet soutient une "campagne très puissante contre le meurtre de masse des enfants"[96].

En mars 2016, le sénateur s'est attaqué à la loi accordant une exonération fiscale pouvant aller jusqu'à 60% à tous les Français qui font des dons à Tsahal (l'armée israélienne) [97]. Dans sa question écrite, la sénatrice dénonce comme inacceptable l'existence " d'une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d'une armée étrangère "[98]. Cette fois, l'opinion publique réagit, parfois même par des menaces de mort[99]: pourquoi Goulet ne s'est-il jamais interrogé sur la destination des fonds versés à l'Autorité palestinienne, souvent utilisés pour indemniser les familles de terroristes et pour distribuer des livres scolaires niant le droit à l'existence d'Israël ? [100]

La raison est évidente : Goulet, comme son mari, aime la Palestine, à tel point qu'en mai 2018, lors d'un voyage à Ramallah, elle a fait don au Hamas des archives de son mari, à savoir "plus de 40 ans de diplomatie parlementaire avec Yasser Arafat et la direction palestinienne"[101]. Mais là encore, sa position est plutôt contradictoire, puisque Goulet est en faveur de politiques économiques qui privatisent les profits et socialisent les pertes, et approuve la gestion cynique des crises internationales, considérant que des pays comme la Syrie sont sacrifiables au nom des équilibres dans le Golfe Persique, qui sont cruciaux pour limiter l'influence de la Russie sur le marché européen du gaz[102]. En 2019, une lutte pour ouvrir des négociations économiques avec le Kazakhstan et l'Ouzbékistan commence également, toujours pour endiguer l'influence russe et israélienne dans la région[103].

La fin d'une parabole politique

Les élections régionales en France, initialement prévues en mars 2021, ont été déplacées en juin en raison de la pandémie. En mai, Goulet, qui était évalué entre 3 et 5 % dans les sondages, a décidé de se retirer[105]. Elle a continué à faire campagne, tout contre l'ancien ministre de la défense Hervé Mourin, mais c'est finalement lui qui a remporté le second tour. Elle commence donc à se préparer pour les prochaines élections nationales[106].

Mais les années ont passé. Les amis de son mari, qui l'avaient soutenue même dans ses combats les plus contradictoires, sont morts ou se sont retirés de l'arène politique. La presse française ne lui pardonne plus ses culbutes politiques, ses écarts de style, ses choix à la limite de la légalité. D'une certaine manière, malgré son décès récent à l'âge de 60 ans, Nathalie Goulet est l'expression d'un monde qui disparaît. Dans cette phase terrible, caractérisée par la pandémie mondiale et le risque constant d'explosion de conflits armés dans des régions très proches de l'Occident et du Moyen-Orient, une lobbyiste comme elle est devenue un fardeau plutôt qu'un soutien.

Aujourd'hui, l'Arabie saoudite, les Émirats et le Qatar achètent des fonds de pension et des équipes de football, et non plus les voix des parlementaires, et s'allient même avec des chefs d'État, et pas seulement avec des sénateurs. Les décisions politiques, même en Europe et aux États-Unis, ne sont plus prises dans les parlements, mais dans les salles des gouvernements, comme c'est également le cas dans des régimes non démocratiques tels que la Russie et la Chine. La grandeur française existe toujours, mais les erreurs commises en Libye et en Afrique centrale poussent les grandes entreprises à conclure des accords transnationaux. Ils n'ont plus besoin d'une Nathalie Goulet non plus. Et ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose.

[1] https://english.aawsat.com//home/article/1230871/nathalie-goulet-%e2%80%98we-have-look-saudi-arabia-exceptional-partner%e2%80%99

[2] http://ibiworld.eu/wp-content/uploads/2020/09/Le-Lobby-Anti-Qatar-1.pdf, pages 90-91

[3] https://awesomefrench.tumblr.com/post/27325785891/frenchhistory-la-rafle-du-vel-dhiv-document

[4] https://www.figlidellashoah.org/pagina.asp?id=92 ; https://twitter.com/senateur61/status/1221700471108272128

[5] https://lelab.europe1.fr/Apres-avoir-relaye-une-campagne-pro-Gaza-sur-Twitter-la-senatrice-UDI-Nathalie-Goulet-se-defend-de-tout-antisemitisme-15679

[6] https://www.senat.fr/senateur/goulet_nathalie07004j.html

[7] https://www.memoiresdeguerre.com/2015/05/goulet-nathalie.html

[8] https://www.slideshare.net/fastyre/condamnation-nathaliemilsztein

[9] https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/30/le-mystere-des-senateurs-goulet_916735_3224.html

[10] https://www.memoiresdeguerre.com/2015/05/goulet-nathalie.html

[11] https://www.societe.com/societe/scp-milsztein-guiraud-401929484.html

[12] https://www.senat.fr/senateur/goulet_daniel92024q.html ; https://www.memoiresdeguerre.com/2015/05/goulet-nathalie.html ; https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/30/le-mystere-des-senateurs-goulet_916735_3224.html

[13] https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/30/le-mystere-des-senateurs-goulet_916735_3224.html ; https://lelab.europe1.fr/Apres-avoir-relaye-une-campagne-pro-Gaza-sur-Twitter-la-senatrice-UDI-Nathalie-Goulet-se-defend-de-tout-antisemitisme-15679

[14] https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/30/le-mystere-des-senateurs-goulet_916735_3224.html

[15] https://www.senat.fr/senateur/goulet_daniel92024q.html

[16] https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/30/le-mystere-des-senateurs-goulet_916735_3224.html

[17] https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/30/le-mystere-des-senateurs-goulet_916735_3224.html

[18] https://books.google.it/books?id=1-h9BgAAQBAJ&pg=PT145&lpg=PT145&dq=Nathalie+Milsztein&source=bl&ots=VazfunfB9x&sig=ACfU3U3G6yrbm_wrTHOk32GzFvpCUyD7pQ&hl=it&sa=X&ved=2ahUKEwi35aPrlZ30AhWmM-wKHb0DBPYQ6AF6BAgtEAM#v=onepage&q&f=false

[19] https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/30/le-mystere-des-senateurs-goulet_916735_3224.html

[20] https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/30/le-mystere-des-senateurs-goulet_916735_3224.html ; https://alencon.maville.com/actu/actudet_-affaire-goulet-la-justice-rend-un-non-lieu-_13-783146_actu.Htm

[21] https://www.memoiresdeguerre.com/2015/05/goulet-nathalie.html

[22] https://www.lemonde.fr/societe/article/2007/05/30/le-mystere-des-senateurs-goulet_916735_3224.html

[23] https://www.avmaroc.com/actualite/point-condamne-a109045.html

[24] https://en.unesco.org/youth-and-internet-fighting-radicalization-and-extremism/nathalie-goulet

[25] https://www.youtube.com/user/nathaliegoulet ; https://twitter.com/senateur61 ; https://www.memoiresdeguerre.com/2015/05/goulet-nathalie.html ; https://en.unesco.org/youth-and-internet-fighting-radicalization-and-extremism/nathalie-goulet ; https://www.nossenateurs.fr/nathalie-goulet/dossier/6691

[26] https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Senatoriales/elecresult__senatoriales_2011/(path)/senatoriales_2011//061/index.html

[27] https://www.ouest-france.fr/normandie/orne/senatoriales-dans-l-orne-nathalie-goulet-et-sebastien-leroux-elus-5268685 ; https://www.senat.fr/senateur/goulet_nathalie07004j.html Qui ci sono tutti i suoi interventi politici: https://www.nossenateurs.fr/nathalie-goulet/dossiers

[28] https://www.nossenateurs.fr/nathalie-goulet/dossier/29677

[29] https://www.nossenateurs.fr/nathalie-goulet/dossier/30754

[30] https://www.francetvinfo.fr/politique/les-societes-decoutes-judiciaires-menacent-de-couper-la-ligne_1701107.html ; https://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppr13-422.html ; https://www.01net.com/actualites/une-senatrice-veut-enqueter-sur-la-plate-forme-des-ecoutes-judiciaires-616598.html

[31] https://www.transparency-france.org/observatoire-ethique/wp-content/uploads/2014/09/Capture.jpg

[32] https://www.ouest-france.fr/elections/departementales/orne/senatoriales-2014-nathalie-goulet-atypique-candidate-au-plateau-2863690 ; https://www.rtl.fr/actu/politique/transparence-nathalie-goulet-est-la-premiere-parlementaire-a-publier-son-patrimoine-7774547253

[33] Matthieu Delahousse, “Code Birdie : les derniers secrets de l'affaire Cahuzac” Flammarion, Paris 2016

[34] https://en.unesco.org/youth-and-internet-fighting-radicalization-and-extremism/nathalie-goulet ; https://www.ouest-france.fr/normandie/nathalie-goulet-tentee-par-la-presidence-du-senat-2689969

[35] https://www.degaullefleurance.com/en/team/francois-zocchetto/ ; https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/laval-53000/senatoriales-2014-francois-zocchetto-candidat-nathalie-goulet-se-retire-2864612

[36] https://www.bfmtv.com/politique/parlement/syrie-quatre-parlementaires-francais-rencontrent-bachar-al-assad_AN-201502250077.html

[37] https://www.bfmtv.com/politique/parlement/syrie-quatre-parlementaires-francais-rencontrent-bachar-al-assad_AN-201502250077.html

[38] https://www.lefigaro.fr/vox/politique/nathalie-goulet-en-matiere-de-lutte-contre-le-terrorisme-il-reste-des-failles-evidentes-20200207

[39] https://www.ouest-france.fr/normandie/remalard-61110/nathalie-goulet-repond-aux-inquietudes-sur-daech-4035751

[40] https://www.middleeastmonitor.com/senator-nathalie-goulet-at-the-embassy-of-the-republic-of-turkey-in-france-to-receive-medical-equipment-from-turkey-2/

[41] http://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_648.html

[42] https://www.ouest-france.fr/normandie/normandie-la-senatrice-nathalie-goulet-plaide-pour-que-la-region-accueille-des-afghans-92d81172-0c8f-11ec-8f66-1caeab7b63b1

[43] http://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_595.html

[44] https://www.ouest-france.fr/normandie/alencon-61000/nathalie-goulet-se-felicite-de-la-censure-du-conseil-constitutionnel-293125

[45] https://www.ouest-france.fr/elections/departementales/orne/senatoriales-2014-nathalie-goulet-atypique-candidate-au-plateau-2863690

[46] https://www.ouest-france.fr/normandie/nathalie-goulet-voyage-avec-francois-hollande-2537655

[47] http://www.senat.fr/senateur/goulet_nathalie07004j.html

[48] https://en.unesco.org/youth-and-internet-fighting-radicalization-and-extremism/nathalie-goulet ; https://www.ouest-france.fr/elections/departementales/orne/senatoriales-2014-nathalie-goulet-atypique-candidate-au-plateau-2863690

[49] http://www.senat.fr/leg/ppr13-578.html

[50] https://it.euronews.com/2015/01/16/algeria-trovato-il-cadavere-del-turista-francese-decapitato-da-jihadisti

[51] https://www.franceculture.fr/emissions/les-matins/linvite-politique-de-la-semaine-nathalie-goulet-faut-il-avoir-peur-des-attaques

[52] http://www.senat.fr/commission/missions/islam_en_france/index.html ; http://www.senat.fr/senateur/goulet_nathalie07004j.html

[53] https://breizatao.com/2015/09/04/la-senatrice-juive-nathalie-goulet-milsztein-agent-de-lotan-veut-accueillir-200-000-syriens-et-irakiens/

[54] https://breizatao.com/2015/09/04/la-senatrice-juive-nathalie-goulet-milsztein-agent-de-lotan-veut-accueillir-200-000-syriens-et-irakiens/

[55] https://www.ouest-france.fr/normandie/alencon-61000/armes-pour-la-syrie-cest-une-fausse-bonne-idee-pour-le-senateur-goulet-151130

[56] https://hetq.am/en/article/21731 ; https://breizatao.com/2015/06/12/turquie-le-gouvernement-islamiste-akp-a-arme-letat-islamique-pour-attaquer-kobane/

[57] https://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl0137.asp

[58] https://www.wsj.com/articles/al-qaeda-fights-on-same-side-as-saudi-backed-militias-in-yemen-1437087067

[59] https://www.france24.com/fr/20150109-attentat-charlie-hebdo-said-kouachi-al-qaida-yemen-aqpa

[60] https://fr.wikipedia.org/wiki/John_O._Brennan ; https://breizatao.com/2015/09/04/la-senatrice-juive-nathalie-goulet-milsztein-agent-de-lotan-veut-accueillir-200-000-syriens-et-irakiens/

[61] https://breizatao.com/2015/09/04/la-senatrice-juive-nathalie-goulet-milsztein-agent-de-lotan-veut-accueillir-200-000-syriens-et-irakiens/

[62] https://www.ndf.fr/nos-breves/04-09-2014/la-centriste-nathalie-goulet-utilise-le-pretexte-djihadiste-pour-appeler-a-rogner-gravement-nos-libertes/

[63] https://www.ouest-france.fr/societe/racisme/islamophobie-des-musulmans-reclament-des-actes-forts-emmanuel-macron-6275104 ; https://ripostelaique.com/les-curieuses-connivences-de-la-senatrice-goulet-avec-des-islamistes-et-le-pir.html ; https://twitter.com/senateur61/status/1109661639291404289

[64] https://www.ilpost.it/2021/04/25/cosa-fu-il-genocidio-degli-armeni/

[65] https://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/02/02/genocides-la-liste-des-parlementaires-qui-ont-saisi-le-conseil-constitutionnel_1637860_1471069.html

[66] https://hetq.am/en/article/21612 ; https://www.ilpost.it/2021/04/25/cosa-fu-il-genocidio-degli-armeni/

[67] https://www.lemonde.fr/politique/article/2012/01/31/genocide-armenien-des-senateurs-saisissent-le-conseil-constitutionnel-contre-le-texte_1636740_823448.html

[68] https://www.ouest-france.fr/normandie/alencon-61000/nathalie-goulet-se-felicite-de-la-censure-du-conseil-constitutionnel-293125

[69] https://agbu.org/news-item/the-armenians-of-france/ ; http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/1126957.stm

[70] https://en.wikipedia.org/wiki/Armenians_in_France#Entertainment

[71] https://hetq.am/en/article/21612

[72] https://hetq.am/en/article/21731

[73] https://hetq.am/en/article/21731

[74] https://www.lci.fr/politique/cash-investigation-cest-quoi-ces-methodes-1530976.html

[75] https://www.balcanicaucaso.org/Dossier/Nagorno-Karabakh-il-lungo-conflitto

[76] http://today.az/news/politics/149291.html

[77] https://www.facebook.com/avecvousmeyerhabib/posts/985807978179853/

[78] https://www.nossenateurs.fr/nathalie-goulet/dossier/30754

[79] https://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/07/12/le-parlement-francais-approuve-l-accord-strategique-avec-les-emirats-arabes-unis_1547774_3218.html

[80] https://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/07/12/le-parlement-francais-approuve-l-accord-strategique-avec-les-emirats-arabes-unis_1547774_3218.html

[81] https://www.theguardian.com/world/2009/may/26/france-military-base-uae

[82] http://iraniansforum.com/eu/eine-gefahr-fur-die-demokratie-in-deutschland-die-afd-iran-russland-connection/

[83] https://www.senat.fr/rap/r13-605/r13-605_mono.html

[84] https://www.lexpress.fr/actualite/monde/moudjahidines-le-lobby-des-elus_998198.html

[85] https://www.lexpress.fr/actualite/monde/moudjahidines-le-lobby-des-elus_998198.html ;  https://ibiworld.eu/2020/08/03/dietro-le-quinte-delle-capitali-europee-cresce-la-voglia-di-iran/

[86] https://www.facebook.com/avecvousmeyerhabib/posts/985807978179853/

[87] https://www.iranfocus.com/fr/intelligence-reports/amis/9601-iran-les-frequentations-troublantes-du-senateur-nathalie-goulet/

[88] https://www.20minutes.fr/societe/596978-20100914-societe-voile-integral-la-senatrice-nathalie-goulet-tacle-laurence-ferrari

[89] https://www.iranfocus.com/fr/intelligence-reports/amis/9601-iran-les-frequentations-troublantes-du-senateur-nathalie-goulet/

[90] https://www.iranfocus.com/fr/intelligence-reports/amis/9601-iran-les-frequentations-troublantes-du-senateur-nathalie-goulet/

[91] https://www.iranfocus.com/fr/intelligence-reports/amis/9601-iran-les-frequentations-troublantes-du-senateur-nathalie-goulet/

[92] https://www.iranfocus.com/fr/intelligence-reports/amis/9601-iran-les-frequentations-troublantes-du-senateur-nathalie-goulet/

[93] https://www.timesofisrael.com/french-senator-sorry-for-murdered-disney-toons-post-2/

[94] https://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_595.html

[95] https://www.timesofisrael.com/french-senator-sorry-for-murdered-disney-toons-post-2/

[96] https://www.timesofisrael.com/french-senator-sorry-for-murdered-disney-toons-post-2/

[97] http://palestine-nos-elus.org/spip.php?article1079

[98] https://www.rtl.fr/actu/politique/la-senatrice-nathalie-goulet-menacee-de-mort-apres-avoir-denonce-une-niche-fiscale-en-faveur-d-israel-7782564144

[99] https://www.rtl.fr/actu/politique/menacee-de-mort-pour-une-niche-fiscale-en-faveur-d-israel-nathalie-goulet-s-explique-7782641382

[100] https://www.facebook.com/avecvousmeyerhabib/posts/985807978179853/

[101] https://www.ouest-france.fr/normandie/orne/nathalie-goulet-fait-don-des-archives-de-son-mari-5778195

[102] https://breizatao.com/2015/09/04/la-senatrice-juive-nathalie-goulet-milsztein-agent-de-lotan-veut-accueillir-200-000-syriens-et-irakiens/

[103] https://www.ouest-france.fr/normandie/alencon-61000/orne-ouzbekistan-kazakhstan-la-senatrice-nathalie-goulet-preche-t-elle-dans-le-desert-6216121

[104] https://www.ouest-france.fr/elections/regionales/regionales-en-normandie-pourquoi-nathalie-goulet-renonce-a-se-presenter-ae1132da-b270-11eb-99e9-492a6d7bf1f6

[105] https://www.ouest-france.fr/elections/regionales/regionales-en-normandie-pourquoi-nathalie-goulet-renonce-a-se-presenter-ae1132da-b270-11eb-99e9-492a6d7bf1f6

[106] https://www.ouest-france.fr/elections/regionales/regionales-en-normandie-pourquoi-nathalie-goulet-renonce-a-se-presenter-ae1132da-b270-11eb-99e9-492a6d7bf1f6

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Maltraitance en Ehpad : une indignation feinte et insuffisante
Les pouvoirs publics font mine de découvrir que le puissant groupe Orpea se joue des règles dans ses Ehpad. Mais la maltraitance, les conditions de travail dégradées et la répression syndicale sont sur la table depuis des années,  sans que jamais le système de financement ne soit remis en cause.
par Mathilde Goanec et Leïla Miñano
Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange
Journal
Gérald Darmanin, le ministre qui dissout plus vite que son ombre
Après une manifestation antifasciste à Nantes, le ministre de l’intérieur a annoncé son intention de dissoudre le collectif « Nantes révoltée », animateur d’un média alternatif local. Outil administratif conçu contre les groupes factieux, la dissolution est avant tout utilisée comme une arme de communication et de neutralisation politique. 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette
Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
Fermer une prison, y ouvrir une école et un musée
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », aurait dit Victor Hugo. Avec la fermeture imminente de la prison de Forest, un projet stratégique unique se présente aux acteurs politiques bruxellois : traduire la maxime d’Hugo en pratique et, en prime, installer un musée de la prison au cœur de l’Europe ! Par Christophe Dubois
par Carta Academica