Pascale Fautrier

Ecrivain

Paris - France

Sa biographie
Pascale FAUTRIER PARCOURS ACADEMIQUE ET INSTITUTIONNEL DIPLOMES et autres formations DOCTORAT de Lettres Modernes ; Titre : La conscience en éclats. La critique de l’identité personnelle dans les romans de Nathalie Sarraute,  27 mai 1997, Université Paris VII,  directeur de thèse : Mme Julia KRISTEVA, professeur à l’université Paris VII ; Jury : Mme Julia KRISTEVA, Mme Françoise ASSO, maître de conférences à Lille III, M. Jean-Michel REY, professeur à Paris VIII, M. Georges BENREKASSA, professeur à Paris VII ; mention Très Bien avec félicitations du jury. MASTER PRO CINEMA II (Scénario, production, réalisation), Université Paris I, juin 2008. AGRÉGATION externe de Lettres Modernes, juillet 1999. CAPES externe de Lettres Modernes, juillet 1998. DEUG, licence, maîtrise de Lettres Modernes, Université Paris VII, 1989-1991. Licence incomplète de cinéma, Université Paris VII (manquent deux UV), 1990. ESEU, Université Paris VII, 1987. Formation (dite sur le tas) de montage cinéma 35mm : stage laboratoire LTC, Joinville-le-Pont, 1985-1989, stage de montage sur deux films 35mm ; stage de réalisation sur un clip.  ENSEIGNEMENT (et autres activités professionnelles) Situation professionnelle : professeure agrégée de Lettres modernes Depuis septembre 2013 : en poste au collège Louise Michel, Paris X. 2008-2013  : en disponibilité. Résidences d’écrivain :2-30 Avril 2013 : Résidence d’écrivain à la Villa Marguerite Yourcenar. 7 octobre-7 novembre 2012 : Résidence d’écrivain à Mayence, Allemagne.Avril-mai-juin 2011 : Résidence d’écrivain à la Maison Jules Roy à Vézelay. Ecriture d’un documentaire (voir œuvres audiovisuelles) et publication de trois livres chez Gallimard (2009, 2010, 2011) ; deux essais : Le Pari(s) de Beauvoir et Sartre, éd. Alexandrines, juin 2015 et « La politique de Georges Bataille », in La dépense et l’excès : autour de La Part maudite de Georges Bataille, ouvrage collectif sous la direction de Jacques Poirier et Christian Limousin, Classiques garnier, septembre 2015, et d'un roman paru au Seuil en mars 2014 et réédité en points seuil, mai 2015 : Les Rouges. En préparation une troisième biographie en préparation à paraître chez Albin Michel 2007-2008-2009 : congé de formation professionnelle : obtention en juin du master pro cinéma 2 (équivalent ancien DESS) à l’Université Paris I. 2000-2007 : PRAG (Professeur agrégée affectée dans l’enseignement supérieur), en poste à l’Université du Havre (IUT), Place Robert  Schuman, BP 4006, 76610 Le Havre. Cours d’expression écrite et de culture générale, comprenant aussi des ateliers d’écriture de scenarii (avec parfois réalisation, le semestre suivant, des vidéos tournées d’après les scenarii) 2005-2006 et 2006-2007 : UO de littérature à l’Université du Havre, département de Lettres Modernes.2006-2007 : Directeur des études au département Gestion, Logistique et Transport de l’IUT du Havre. 2005-2007 : Ateliers et enseignement de la littérature française du XXème s. à l’antenne parisienne de New York University, 56 rue de Passy, 75016 PARIS. 1999-2000 : stage IUFM à Rouen, pratique d’enseignement à Fécamp (76) au collège Paul-Bert (classe de sixième) et au Lycée Maupassant (classe de seconde). 1996-1997 : Chargée de cours à l’Université Paris VII : ateliers d’écriture (avec production d’un livret d’œuvres des élèves).1995-1996 : ATER, Université de Cergy-Pontoise (cours de licence sur Les Contemplations de Victor Hugo, de DEUG sur les Contes de Perrault et L’Illusion Comique de Corneille) ; j’étais aussi chargée de cours à Paris VII : ateliers d’écriture (idem).1994-1995 : ARM, Université Paris VII (cours sur Molloy de Beckett, Le Neveu de Rameau de Diderot, L’Ecole des Femmes de Molière.)1993-1994 : Teaching assistant, niveau undergraduate, New York University, cours de français langue étrangère.1992-1993 : ARM, Université Paris VII (cours de technique de la rédaction, pratique de la langue et créativité (ateliers d’écriture)  DIRECTION DE COLLOQUES • Simone de Beauvoir centennial conference, New York University, New York, septembre 2008. • (Re-)découvrir Simone de Beauvoir, Colloque international de Paris Simone de Beauvoir, Couvent des Cordeliers/Paris VII, janvier 2008. • Nathalie Sarraute, 1999, Paris VII. • Simone de Beauvoir, 1998, Paris VII  ACTIVITES DE RECHERCHE Depuis 2004 : Membre de l’ITEM-CNRS (groupe Sartre, UMR 8132) et du GES (Groupe d’Etudes Sartriennes), voir publications.Depuis 2005, participation du séminaire Littérature et Cinéma, animé notamment par Marc Cerisuelo : étude des écrivains-cinéastes français du XXème siècle.  PARTICIPATION COLLOQUES et JOURNEES D’ETUDES Galerie La Ralentie, mai 2012, octobre 2011 ; Université La Sapienza, Rome, 2009, Frascati, 2009 ; Groupe d’Etudes Sartriennes, Paris-Sorbonne, juin 2004 ; Nathalie Sarraute, New York University, New York, 2004 etc. : 29 interventions depuis 2006 sur Sarraute, Sartre, Beauvoir, Foucault, Barthes, Bataille.    PRESENTATION ANALYTIQUE DES ŒUVRES PUBLIEES, ARTICLES, LIVRES ET FILMS  OUVRAGES LITTERAIRES •  Hildegarde de Bingen, petit manuel d’exultation divine à l’usage du corps et de l’esprit, Albin Michel, à paraître. Biographie critique et analytique de la visionnaire du XIIème siècle. • « La politique de Georges Bataille », in La dépense et l’excès : autour de La Part maudite de Georges Bataille, ouvrage collectif sous la direction de Jacques Poirier et Christian Limousin, Classiques garnier, septembre 2015 • Le Pari(s) de Beauvoir et Sartre, éd. Alexandrines, juin 2015 •  Les Rouges, Le Seuil, mars 2014, points seuil mai 2015. Roman vrai de l’histoire de la gauche radicale française depuis la Révolution jusqu’à aujourd’hui, à travers huit générations d’une famille bourguignonne. •  Napoléon Bonaparte, folio-biographie, Gallimard, octobre 2011. Biographie critique de Napoléon Bonaparte, ou comment le « messie moderne de la politique », héraut cynique de la promesse révolutionnaire d’égalité, devint un autocrate par excès de calcul et progressif évidement assèchement de sa sensibilité •  Frédéric Chopin, folio-biographie, Gallimard, février 2010. Biographie critique de Frédéric Chopin, son rapport affectif à la Pologne et les raisons complexes de l’exil, et sur son rapport intime, physiologique, affectif (politique) à la musique (création et pratique pianistique).  OUVRAGES DIDACTIQUES • Anthologie des Grands manifestes littéraires, folio-plus, Gallimard,édition commentée, novembre 2009. Anthologie commentée d’extraits des grands textes-manifestes correspondant à chacune des grandes sensibilités littéraires depuis la Renaissance, en montrant notamment l’importance politique de la Littérature dans l’histoire de l’état français, et inversement, l’importance de la politique (parfois d’une manière négative : le rejet) dans les divers courants littéraires. •  Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute, Edition commentée, Bibliothèque Gallimard, septembre 2006. Présentation analytique et pédagogique de la pièce désormais classique de Nathalie Sarraute.  ŒUVRES AUDIOVISUELLES. • Auteure du film Je veux tout de la vie – Le Deuxième Sexe ou la liberté selon Simone de Beauvoir, La Chaîne Parlementaire (LCP-AN)/Saraband films/CNC//INA/Ministère des Affaires Etrangères, co-réal. Pierre Seguin. Douze personnalités interviewées (de Michelle Perrot à Simone Veil ou Yvette Roudy) commentent la fameuse citation du Deuxième Sexe, « On ne naît pas femme, on le devient », et au moins une autre citation de cet ouvrage, de manière à présenter l’ensemble des grandes thèses de ce premier manifeste pour les droits des femmes. • Co-auteur du film Simone de Beauvoir diffusé le mercredi 27 janvier 1999 et le 24 août 1999 sur FR3 (d’autres diffusions sur le câble et à l’étranger) dans le cadre de la série dirigée par Bernard Rapp « Un siècle d’écrivains » (cassette disponible). Scénario construit à partir de citations tirées de l’oeuvre de S. de Beauvoir : une voix off en première personne (dite par Dominique Reymond) raconte la vie de l’écrivain-philosophe et semble commenter des photos, films, documents d’archives, séquences de docu-fiction.  DIRECTION D’OUVRAGES COLLECTIFS • (Re-)découvrir Simone de Beauvoir, Actes du Colloque international de Paris Simone de Beauvoir, dir. Julia Kristeva, textes édités et présentés par Pascale Fautrier, Pierre-Louis Fort, Anne Strasser, Editions du Bord de l’eau, septembre 2008. Ce colloque de Paris qui s’est ouvert au Couvent des cordeliers le jour anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir, accueillait des universitaires et des personnalités du monde entier (tout le champ de l’œuvre est couvert, littéraire, philosophique, écrits personnels). • Éthiques du tropisme : Nathalie Sarraute, Éditions L’Harmattan/ École Doctorale de Paris VII, décembre 2000 : présentation et édition des actes du colloque Nathalie Sarraute organisé sous ma direction le 7 mai 1999 à l’Université Paris VII.  ESSAIS et RECENSIONS • "La Politique de Georges Bataille", volume collectif sur La Part maudite, dir C. Limousin et Jacques Poirier, Classiques Garnier, septembre 2015 « Devenir une femme et un écrivain : la dialectique des genres dans les Cahiers de jeunesse de Simone de Beauvoir », Arena Romanistica, Journal of Romance studies, volume "Literature and Philosophy in Romance Languages", University of Bergen, 6-2010. •  " Les Cahiers de jeunesse de Simone de Beauvoir ou la tentation de l'absolu ", Les Temps Modernes N° 658-659, Avril-juillet 2010. • " Simone de Beauvoir et l’amour absolu. De Claudel à Sartre (Simone de Beauvoir, Cahiers de jeunesse)",  Critique n° 755  "Chemins de la liberté", avril 2010. • " La droite littéraire « décomplexée » ", Acta Fabula, janvier 2010, Essais critiques. http://www.fabula.org/revue/document5501.php • « Pour Sartre, de Michel Contat : du grand écrivain à l’intellectuel révolutionnaire médiatique», Critique n°739, décembre 2008. • « Qui a peur d’Emma Bovary ? », recension du livre de Jacques Rancière, Politique de la Littérature : Acta Fabula, Novembre-décembre 2007 (volume 8, numéro 6), URL :http://www.fabula.org/revue/document3632.php  • « Le cinéma de Sartre », dans « Ce que le cinéma fait à la littérature (et réciproquement) », Fabula LHT (Littérature, histoire, théorie), n°2, décembre 2006, URL :http://www.fabula.org/lht/2/Fautrier.html  • « Sarraute à l’épreuve de Sartre », Etudes Sartriennes n°10,  2006, essai. • « Les Chemins de la liberté de Sartre, genèse et écriture (1938-1952) d’Isabelle Grell », éditions Peter Lang, Berne, 2005, in L’Année sartrienne, juin 2005. • « Enfance, généalogie d’une écriture », Critique n° 656-657 spécial Nathalie Sarraute, janvier-février 2002, essai. • « Roman de la philosophie, philosophie du roman : Le Siècle de Sartre de Bernard-Henri-Lévy », L’Infini n°73, printemps 2001, essai. • « L’écrivain singulier », recension du livre de Nathalie Heinich Être écrivain, création et identité, Paris, La Découverte, oct. 2000, in fabula.org, revue en ligne des parutions en théorie littéraire, juin 2001. • « Défis d’Ici », L’Infini n°54, printemps 1996 : recension du livre de Nathalie Sarraute, Ici.  PARTICIPATION A DES OUVRAGES COLLECTIFS ET NUMEROS SPECIAUX DE REVUES •"La Politique de Georges Bataille", volume collectif sur La Part maudite, dir C. Limousin et Jacques Poirier, Classiques Garnier, septembre 2015 • « Le Sang des autres de Simone de Beauvoir : un cas typique de désadaptation », Cahiers de l’Herne spécial Simone de Beauvoir, à paraître, janvier 2013.• « La politique de Georges Bataille », in La dépense et l’excès : autour de La Part maudite de Georges Bataille, ouvrage collectif sous la direction de Jacques Poirier et Christian Limousin, Classiques garnier, septembre 2015. • « Les arbres de Vézelay », in Autour de l’arbre à Vézelay, Les Amis de Vézelay et de sa région, sous la direction de Geneviève Pascaud et Pierre Morice, avril 2012. • « Sarraute et l’autofiction : les yeux largement fermés »,  Autofiction(s), actes du colloque de Cerisy-la-Salle, sous la direction de Claude Burgelin et Isabelle Grell, avec la collaboration de Roger-Yves Roche, Lyon: PUL, 2010, 540 p., EAN13 : 9782729708344 •  « Nathalie Sarraute, autofiction et construction de soi : les yeux largement fermés », Revue Magma, volume « Ecritures de soi en souffrance », sous la dir. De Orazio Maria Valastro, vol. 8 n°1, janvier/avril 2010, http://www.analisiqualitativa.com/magma/0801/article_08.htm • « Simone de Beauvoir en France aujourd’hui », Simone de Beauvoir centennial conference,The Florence Gould lectures, Vo. 10, New York, Summer 2009. • « La scrittura etopoietica: forgiare un’inedita estetica dell’esistenza (Michel Foucault) » (p.107), volume  Scritture Relazionali Autopoietiche, A cura di Orazio Maria Valastro N. 4, Aracne Editrice S.r.l., Roma, aprile 2009 (ISBN 978-88-548-2457-7 © 2009) • « Sartre, l’amour et la révolution, » in Cinéma et révolution, (commentaire et édition du scénario inédit de Sartre « Joseph Lebon »), textes réunis par Gilles Philippe et Vincent de Coorebyter, Etudes sartriennes, n°11, 2007. • « La conversion de Simone de Beauvoir ou les elfes au pays de Lucifer », Balade en Seine Maritime sur les pas des écrivains, Editions Alexandrines, Paris, 2006.• « Libérez Henri Martin », in Pourquoi Sartre?, Editions du Bord de l’Eau, sous la direction de Vincent von Wroblewsky, juin 2005. • « Un trou dans la toile de reps : réflexions sur l’autre réalité », in Nathalie Sarraute et la représentation, textes réunis par Monique Gosselin-Noat et Arnaud Rykner, Editions Roman 20/50, coll. « Actes », Lille, février 2005. • 7 entrées : « Le Mur » (un article générique et un article par nouvelle du recueil, soit 5 entrées), ainsi que « Nathalie Sarraute » et « Préface à Portrait d’Un Inconnu » in Dictionnaire Sartre, éditions Champion, sous la direction de Gilles Philipe et François Noudelmann, décembre 2004. • « Les enfants de 68 », in Enfance et sexualité, volume dirigé par Marcela Palacios, éditions Autrement, janvier 2005. • « Tropisme et rhétorique de l’approximation », in Nathalie Sarraute : du tropisme à la phrase, Presses Universitaires de Lyon, textes réunis et présentés par Agnès Fontvieille et Philippe Wahl, septembre 2003. • « Les Fruits d’or de Nathalie Sarraute ou le livre imaginaire comme désir de subjectivation », in Le Livre imaginaire, Revue des Sciences Humaines n° 266-267 - avril-septembre 2002, textes réunis par Jean-Luc Steinmetz, Gérard Farasse, Philippe Bonnefis (décade Cerisy « Le Livre Imaginaire », août 2001). • « Nathalie Sarraute et le jugement esthétique : critique de la critique », in Éthiques du tropisme : Nathalie Sarraute, décembre 2000 (voir ci-dessus).• « La conscience en éclats. La généalogie de l’identité personnelle dans Tu ne t’aimes pas et Portrait d’un Inconnu », Roman 20/50 n°25 : Nathalie Sarraute : Portrait d’un Inconnu et Tu ne t’aimes pas, études réunies par Yves Baudelle, juin 1998.
Son blog
307 abonnés Vigilance citoyenne

Ses favoris