Urgent : appel aux dons pour soutenir les Séditions Citoyennes

Vous êtes nombreux à connaître l'infatigable et généreux  JJMU. Pourquoi ces deux qualificatifs, pour ceux qui le connaissent peu ? Parce qu'entre deux manifestations, deux assemblées citoyennes, et ce que requiert d'énergie son travail d'éditeur, il trouve encore le temps de venir, incessamment, nous informer ici. Il parle peu de lui, ni de ses éditions. Il répugne à demander de l'aide, même si cette aide servira à autrui. Je prends ici la parole pour que cet homme dont toute l'action est tournée vers autrui puisse continuer à servir les causes qu'il défend.

Vous êtes nombreux à connaître l'infatigable et généreux  JJMU. Pourquoi ces deux qualificatifs, pour ceux qui le connaissent peu ? Parce qu'entre deux manifestations, deux assemblées citoyennes, et ce que requiert d'énergie son travail d'éditeur, il trouve encore le temps de venir, incessamment, nous informer ici. Il parle peu de lui, ni de ses éditions. Il répugne à demander de l'aide, même si cette aide servira à autrui. Je prends ici la parole pour que cet homme dont toute l'action est tournée vers autrui puisse continuer à servir les causes qu'il défend.

C'est de sa maison d'édition que je veux vous parler aujourd'hui. N'allez pas croire que JJ s'enrichit grâce à elle : il publie "à compte d'éditeur", chaque livre lui coûte, financièrement parlant, mais il n'abandonne pas...

En ce moment, il bataille pour rassembler 5000 euros afin de promouvoir le second livre dont il est question ici :

http://www.kisskissbankbank.com/seditions-citoyennes

Cette somme a pour but de lui permettre de convaincre les médias que l'affaire est suffisamment solide pour qu'ils en parlent (allô, Mediapart ?).
Si l'objectif des 5000 euros n'est pas atteint, les donateurs sont remboursés. S'il est atteint, il donne lieu à une déduction fiscale pour chacun des donateurs. Pourquoi "urgent" dans le titre de ce petit billet ? Parce que les Séditions citoyennes ont besoin de cette somme avant le 5 juillet pour promouvoir ce livre.

Et personne ne risque rien à "lire le lien", riche en informations !

Présentation du livre (que l'on retrouve en cliquant sur le lien ci-dessus) :

Nous venons de publier :

 

MARICHIWEU ! poèmes insurgés de Marlene Feeley, avec liminaire du Sous-Commandant insurgé Marcos, édition bilingue castillan-français, paru en Catalogne en avril 2013, lancement prévu à la librairie Torcatis de Perpignan le jeudi 30 mai 2013 :

nous avons provoqué la rencontre culturelle historique entre trois formes de résistances aux oppressions : – les luttes domestiques quotidiennes de chacun d'entre nous à travers la reconnaissance des droits élémentaires d’une personne qui se déclare elle-même « ordinaire », – celles, militantes para-militaires, des zapatistes du Chiapas, et – celles, plus enracinées encore dans la terre, du peuple autochtone Mapuche, au Chili et en Argentine.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.