1. « Damien n’a jamais été contemporain… C’est un artiste extemporain », a dit de lui son éphémère et essentiel contemporain Tunga.
    La chute est extemporaine : « J’étais sauvé… »

  2. En épigraphe du fascicule intitulé Art extemporain publié par Damien MacDonald à l’occasion de cette exposition, ces mots d’outre-exil sur terre de Louise Michel : « Je n’ai pas le mal du pays, / j’ai le mal des morts. »

  3. L’alchimiste Hieronymus Bosch selon Marcel Brion (dans L’Art fantastique) : chaque objet est une symbolique ; chaque couleur, une allégorie ; chaque geste, une allusion à un rituel hérétique. Et maintenant croisez le verbe, sous les langues « qui fourchent » (Jean-Pierre Duprey), reverdissez le trait.

  4. La rencontre boschienne du quotidien et du surnaturel revisitée, transmutée…

  5. « Mais un magazine américain (Time) m’apprend […] que le thonier Jules-Verne […] est arrivé le premier sur les lieux où un Super-Constellation de la compagnie de navigation aérienne KLM (qui se place à l’enseigne du Hollandais Volant) s’est abattu en mer… » (L’Aventure de la Marie-Jeanne, Claude Tarnaud).

  6. L’alchimiste : « Et ses enfants aussi sont des fleurs à pousser » (Antonin Artaud, dédicace à Mme Ferdière).

  7. Le siège du désir et de l’effroi, ces concrétions de la matière. Les sens qui coulent dans les veines ne tarissent plus.

  8. Ah ! ah ! les hybrides créatures du créateur.

  9. Les germes éclatent, les sphères s’animent (Bosch vu par Jean-François Chevrier dans L’Hallucination artistique).

  10. « La cascade semble venir d’un point supérieur au ciel et si le regard s’y attache suffisamment longtemps, il est possible de croire que l’eau remonte plutôt qu’elle ne descend. Les gouttes aussi folles que des étincelles blanches s’affolent à tout va, à vau-l’eau, à hauteur d’hommes » (Damien MacDonald).

  11. « N’oublie pas de vivre » (Goethe, citation en 4e de couverture d’Art extemporain).

    *

    « Les délices », exposition de dessins de Damien MacDonald
    à la Galerie 24b, au 24 bis, rue Saint-Roch, Paris Ier, du mardi 18 avril au samedi 22 avril de 11 h à 20 h.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.