Blog suivi par 188 abonnés

Inspire, ce n’est rien

  • D'après Césaire

    Par | 5 recommandés
    Résonance médiatique, obsèques nationales, émoi populaire palpable à Fort-de-France, et sur toutes les rives marquées par la plaie immonde de l'esclavagisme, la disparition d'Aimé Césaire a des accents immémoriaux, hugoliens, qu'atténue à peine la « distance » de l'outre-mer.
  • Quid de l'islamisme politique ?

    Par | 5 recommandés
    Pour comprendre la signification de l'islamisme politique, et le combattre, peut-être faut-il s'attacher moins à l'idéologie qu'il véhicule et au discours pseudo-religieux qu'il affiche qu'à ses fondements économiques.
  • Le printemps d'Alice

    Par | 4 recommandés
    C'est un de ces «petits bonheurs», immuables, commuables, comme les affectionnait tant le poète des Complaintes, Jules Laforgue. Auteure-interprète, Alice file doux, mais nerveusement, fermement, ses chansons populaires.
  • La génération dans le Coltard

    Par | 5 recommandés
       «Au risque de vous surprendre, non, nous ne sommes pas soumis à l'immonde hydre de la désinformation, et oui, nous avons encore suffisamment de foi à l'intérieur des membres engourdis de nos organismes pour rendre phosphorescentes les glauques cités dans lesquelles nos désirs sont incarcérés.
  • Le forfait de vivre du poète Benjamin Fondane

    Par | 25 commentaires | 11 recommandés
    Il est des œuvres, des voix, qui ont un pouvoir d’effraction sur nous… Voici une version largement remaniée de ce premier article publié sur mon blog à Mediapart en avril 2017 (il était alors intitulé, «Benjamin Fondane, poète du Mal des fantômes»). Cette nouvelle version figure dans le no 2 de la revue La Plume vivante.