Appel du maire de Gennevilliers à manifester devant l'ANRU

Nous avons besoin de votre aide le 6 octobre prochain. Nous avons besoin de votre participation à la manifestation pour soutenir les habitants du quartier des Agnettes et la Municipalité qui refusent la destruction des 5 tours de la rue des Agnettes demandée par l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine). Nous exigeons au contraire les moyens de leur réhabilitation.

Faire respecter l’avis des habitants
En participant à cette manifestation, vous agirez aussi pour vous-même, en faisant respecter l’avis des habitants. En effet, depuis 2011 les habitants des Agnettes ont fait de multiples réunions, ateliers, discussions pour aboutir au projet aujourd’hui défendu par la Ville avec de la diversification de l’habitat par la construction de 600 logements en accession à la propriété dans le quartier, la réhabilitation des tours, et le développement du caractère vert des Agnettes avec des jardins et des vergers. Aujourd’hui, l’ANRU remet en cause ce projet sur la réhabilitation des tours tout en annonçant des subventions bien moins importantes que pour le Luth et les Grésillons.

Une métropole pour toutes et tous !
L’Anru exige la destruction des tours des Agnettes et va jusqu’à proposer le relogement en dehors de Gennevilliers des gennevillois. « Pour Gennevilliers, il s’agit de répondre, suivant le volume de démolition in fine, à des besoins de relogement, mais pour le reste, il s’agit surtout de déconcentrer le logement social et mieux le répartir dans la commune et surtout dans les autres communes du Territoire ». Ce n’est pas acceptable. Je n’ai pas été élu pour virer les habitants mais au contraire faire que toutes et tous aient le droit de vivre au coeur de la Métropole du grand Paris.


Des promoteurs à l’affût
Derrière cette demande, il y a l’appétit des promoteurs immobiliers et des bailleurs privés.
Rien n’est décidé et pourtant le magazine économique « Le Moniteur » annonce la destruction des cinq tours dans son édition du 16 septembre alors que l’ANRU nous notifie sa demande le 19 septembre ! Les appétits financiers sont nombreux avec l’arrivée de la ligne 15 du métro.

Nous contestons les propositions de l’ANRU pour 6 raisons majeures :
1 - Sans attendre le diagnostic demandé, l’ANRU décide que les tours ne sont pas viables (nous avons le diagnostic qui montre qu’elles sont viables techniquement).
2 - Détruire autant de logements, c’est rajouter des délais d’attente pour les demandeurs de logement (car il faudra reloger en priorité les 500 habitants des tours).
3 - Nous assurons la diversité du quartier en ajoutant des populations (construction de plus de 600 logements en accession) et non pas en excluant.
4 - Ce patrimoine, avec un loyer peu élevé, répond à la demande comme le montre la faiblesse du nombre de logements vides.
5 - C’est augmenter très fortement les coûts du projet ANRU, dont nous savons déjà que le niveau
des subventions sera très inférieur aux projets ANRU du Luth et des Grésillons.
6 - Nous améliorons la ville pour les gennevillois et non pour les chasser. L’arrivée de la ligne 15 du métro et l’amélioration du quartier doivent bénéficier aux gennevilloises et gennevillois tout en accueillant de nouvelles populations. Nous ne chasserons personne !

Vous le voyez, en agissant avec les habitants des Agnettes, vous agirez aussi pour vous-même, pour le droit de vos enfants et petits enfants à rester, s’ils le souhaitent, à Gennevilliers et non d’en être chassés par la spéculation immobilière comme cela se passe dans toutes les villes autour de nous.

Agir pour vous, pour vos enfants
Nous accueillons avec plaisir les personnes qui achètent à Gennevilliers, souvent parce qu’elles n’ont pas pu acheter à cause des tarifs, dans leur ville d’origine. Nous souhaitons que leurs enfants, nos enfants ne soient pas à leur tour repoussés dans quelques années à la périphérie de
la Métropole à cause de la spéculation immobilière. Agir pour les Agnettes, agir pour le logement social, c’est agir pour le droit à la Métropole du Grand Paris pour toutes et tous.

L’enjeu est de taille. Nous sommes déterminés à développer toutes les actions possibles avec vous pour gagner. La réussite de la manifestation du 6 octobre est une étape importante.


Rendez-vous donc ce jeudi 6 octobre pour manifester devant le siège de l’ANRU, 69bis rue de Vaugirard, 75006, Paris. Départ du métro des Agnettes à 17h.


Vous pouvez compter sur la détermination de vos élus à faire respecter les projets décidés avec les Gennevillois.

Patrice leclerc

Maire de Gennevilliers

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.