Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

230 Billets

2 Éditions

Lien 2 mai 2020

Ecoles : les enfants pourraient être aussi contagieux que les adultes

C’est une étude de l’équipe du Professeur Drosten, premier à mettre sur pied à Berlin un test PCR pour le covid-19 et à le mettre à disposition de confrères européens. Le médecin a voulu évaluer la charge virale du SARS-COV-2 (nom scientifique du virus), en fonction de l’âge du patient. Des tests de 3712 patients n’ont trouvé aucune différence pour les enfants.

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.rtbf.be/info/dossier/epidemie-de-coronavirus/detail_coronavirus-chez-les-enfants-les-enfants-aussi-contagieux-que-les-adultes-selon-une-etude?id=10492701

C’est une étude de l’équipe du Professeur Drosten, surnommé "le virologue des virologues", car il a été le premier à mettre sur pied à Berlin un test PCR pour le covid-19, et à le mettre à disposition de confrères européens. Le médecin, qui travaille à l'Hôpital de la Charité, en Allemagne, a voulu évaluer la charge virale du SARS-COV-2 (nom scientifique du virus), en fonction de l’âge du patient. Est-elle moins forte chez les enfants ? Les chercheurs ont analysé les valeurs des tests PCR de 3712 patients COVID-19, en les corrélant à leur âge. Ils n’ont trouvé aucune différence significative entre les catégories d’âge, y compris pour les enfants.

" Viral loads by PCR as seen in our laboratories. No significant difference between children and adults. Age categories: Kindergarten (KG), Grade school (GS), Highschool (HS), etc. with age ranges and (counts). " https://t.co/xunzyHEi47 pic.twitter.com/je73hsKrZb

— Christian Drosten (@c_drosten) April 29, 2020

Appel à la prudence pour la réouverture des écoles

Les données de l’étude indiquent en particulier que les charges virales chez les très jeunes patients ne diffèrent pas significativement de celle des adultes. En fonction de ces résultats, les auteurs concluent qu’il faut faire preuve de prudence par rapport à une réouverture illimitée des écoles et des jardins d’enfants dans la situation actuelle : "les enfants pourraient être aussi contagieux que les adultes".

Méthodologie

Du mois de janvier au 26 avril 2020, les laboratoires de la Charité et de Labor Berlin (un grand laboratoire berlinois) ont examiné les tests PCR produits sur 59.981 patients suspectés d’être contaminés par le COVID-19 : 3712 (6,2%) ont été positifs. Ils ont divisé les patients en 2 catégories pour voir s’il existe un lien entre la classe d’âge et la charge virale. La première classification était basée sur des fourchettes de décennies (les enfants de 1-10 ans, de 11-20, de 21 à 30… etc. jusque 100). La deuxième classification était basée sur les couches sociales : les jardins d’enfants (0-6 ans), les écoles primaires (7-11 ans), les universités (20-25 ans), les adultes (26-45 ans) et les personnes matures (au-dessus de 45 ans).

Sous-représentation dans les tests

Comme les enfants sont la plupart du temps asymptomatiques, ils sont généralement sous-représentés dans les tests. Il est donc difficile de déterminer leur taux d’infection, et de transmission. Par ailleurs, les écoles et les crèches sont fermées en Allemagne, comme chez nous ce qui ne permet pas d'évaluer la transmission dans des conditions "normales". Cet ensemble d’éléments pourrait être interprété erronément, disent les chercheurs, comme la preuve que les enfants sont moins contagieux. Mais cette étude sur la charge virale, à confirmer à plus grande échelle, démontre le contraire.

Conclusion des auteurs :

" la transmission potentielle dans les écoles et les crèches, les écoles maternelles, devrait être évaluée sur la même base de réflexion que la contagion des adultes. Nous recommandons de collecter et d’évaluer davantage de données virales des laboratoires de tests pour confirmer et affiner ces résultats. En l’absence d’une preuve statistique d’une charge virale différente pour les enfants, nous recommandons la prudence face à la réouverture illimitée des écoles et des jardins d’enfants […]. Les enfants pourraient être aussi contagieux que les adultes ".

Prolonger :

Les modalités de reprise de l’école envisagées sont très strictes

30 avril 2020 Par Faïza Zerouala

Le ministère de l'éducation nationale a conçu un projet de protocole sanitaire en vue de la reprise de la classe. Les mesures prévues sont très strictes et les enseignants devront faire cours avec un masque.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « on est dans un basculement qui n'était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement