Procès France Télécom : « Est-ce que moi, tout seul, je suis capable de tout ça ? »

DALLOZ actualités par Julien Mucchielli le 2 juillet 2019 - Après 8 semaines d’audience, le procès France Télécom, où 7 dirigeants sont jugés pour harcèlement moral, entre dans la phase des plaidoiries. Les débats ont oscillé entre la souffrance et le désarroi exprimé, d’une part, et les démonstrations techniques, d’autre part. Deux mondes qui paraissent irréconciliables.

https://www.dalloz-actualite.fr/flash/proces-france-telecom-est-ce-que-moi-tout-seul-je-suis-capable-de-tout-ca#comment-10486

Prolonger :

Sur le procès France Télécom, Dalloz actualité a également publié :

• 22 000 suppressions d’emplois, « une fois annoncé publiquement, c’est une cible », par J. Mucchielli, le 17 mai 2019
• Procès France Télécom : « Je ferai les départs d’une façon ou d’une autre », par J. Mucchielli, le 21 mai 2019
• Procès France Télécom : « Le désarroi de voir s’effondrer un édifice que l’on a contribué à bâtir », par J. Mucchielli, le 23 mai 2019
• Procès France Télécom : « Comment ont-ils pu mettre en place une telle politique de la terreur ? », par J. Mucchielli, le 23 mai 2019
• Louis-Pierre Wenès : « Je ne suis pas d’accord avec le mot souffrance », par J. Mucchielli, le 7 juin 2019
• Procès France Télécom : « Une souffrance rarement atteinte », par J. Mucchielli, le 12 juin 2019
• Didier Lombard : « Il y a quand même un mort dans ce dossier », par J. Mucchielli, le 14 juin 2019
• Procès France Télécom : « Les risques psychosociaux, c’était un concept nouveau », par J. Mucchielli, le 19 juin 2019
• France Télécom : « La mort de mon père, c’est la réussite de leur objectif », par J. Mucchielli, le 28 juin 2019

 

 

 

 

Sur Médiapart :

Mot-clé : France Telecom

Voir aussi

SUD PTT : Qui sommes nous ?

8 avr. 2019 Par Patrick Ackermann

Une vidéo de présentation de la fédération SUD PTT.

La souffrance au travail n’a pas déserté Orange

7 mai 2019 Par Mathilde Goanec et Pascale Pascariello

Le procès France Télécom en arrière-plan, des salariés, des syndicats et des médecins du travail rappellent que l’entreprise Orange n’en a pas fini avec les démons de la souffrance au travail, malgré une hypervigilance due au traumatisme des suicides en série, il y a dix ans.

La Poste aurait comptabilisé plus de 50 suicides en 2016

La direction du groupe La Poste aurait comptabilisé au travers d'une « cellule de suivi des drames » interne et secrète une cinquantaine de suicides, pour la seule année 2016. C'est ce qu'ont appris cette semaine de sources internes les…

Après 15 mois de lutte, les postiers du «92» arrêtent la grève

2 juillet 2019 Par Dan Israel

Déclenché le 26 mars pour protester contre le licenciement de Gaël Quirante, syndicaliste Sud-PTT des Hauts-de-Seine, le mouvement mené par une centaine de facteurs vient de s’achever. Quinze mois de combat dont ils estiment pouvoir sortir « la tête haute ».

 

Suicide, dépression, démission, depuis déjà quelques années, l'ONF souffre.

24 avr. 2019 A l'instar de la tendance lourde suicidaire qui frappe de très nombreux autres secteurs d'activité en France : " Suicides, dépressions, démissions, depuis déjà quelques années, l'ONF souffre d'une maladie destructive, loin des regards, en silence. ".

France Télécom: la violence, la maltraitance et le déni

2 juil. 2019 Par ASD-Pro

Le déni affiché par les dirigeants de FT n’est pas une posture de défense. C’est une stratégie applicable à tous les échelons, avec une organisation permettant son déploiement. Il fallait absolument nier les conséquences de ces réorganisations, pour pouvoir les mener jusqu’au bout. Les salariés n’ont pas été les victimes de la main invisible du marché, mais bien de celle de leurs dirigeants.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.