Police : " faux et usage ", " atteinte à la liberté individuelle ", ...

La préfecture de police a annoncé la dissolution du service mis en cause pour " faux et usage de faux en écriture ", " atteinte arbitraire à la liberté individuelle ", " violences volontaires en réunion ", " transport et détention non autorisés de stupéfiants " et " vol ".