Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

229 Billets

2 Éditions

Lien 4 avr. 2020

Un fake de Trump sur Twitter démontre la stupidité des marchés

N'importe quel tweet de Trump est capable d'enflammer les marchés sans que ceux-ci ne vérifient quoi que ce soit. C'est ce qu'il vient de démontrer avec le prix du pétrole en annonçant que l'Arabie Saoudite et la Russie se seraient entendues pour baisser leur production de 10 à 15 millions de barils par jour, multipliant aussitôt le prix par 5 sans vérifier l'information que la Russie a démenti.

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://lanouvelletribune.info/2020/04/les-tweets-de-donald-trump-comme-une-baguette-magique/

« Cela pourrait même aller jusqu’à 15 millions de barils », avait poursuivi le président américain dans sa publication. Mais ces déclarations ne seraient vraisemblablement qu’une invention du milliardaire républicain. Il indiquait notamment que ces informations seraient issues d’une discussion avec « (son) ami MBS (prince héritier) d’Arabie saoudite, qui a parlé avec le président Poutine ».

Mais la réaction du gouvernement russe n’a pas tardé à sortir. Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov a été plutôt claire. « Non, il n’y a pas eu de (telle) conversation », a-t-il fait savoir. Il ajoute que pour l’heure, aucune discussion n’a été prévue entre le président russe et Mohammed ben Salmane (MBS).

Mises à jour :

Les Echos  Par Vincent Collen  Publié le 5 avr. 2020

Trump, Poutine et MBS montent au front pour stopper la chute des cours du pétrole

Après un mois d'effondrement des cours, l'Opep et la Russie ont finalement accepté de reprendre les négociations ce lundi. Les grands producteurs sont prêts à resserrer les robinets pour soutenir les cours. Mais la participation des Etats-Unis à l'effort, exigée par Moscou, n'est pas acquise.

BFM Business  05/04/2020

La réunion de l'Opep prévue lundi reportée

L'Opep et la Russie veulent reprendre leurs discussions pour envisager une réplique d'ampleur au marasme du marché de l'or noir, mais la réunion prévue lundi a été décalée à jeudi.

Le Soir  Par Bernard Padoan Publié le 7/04/2020

Chute du pétrole: «Celui qui a le plus à perdre, c’est Donald Trump»

Pour Pierre Terzian, directeur de Pétrostratégies, la crise traversée par les marchés pétroliers n’a pas de précédent. Elle pourrait toutefois déboucher sur un événement tout à fait inédit : un accord de régulation entre les Etats-Unis, la Russie et l’Arabie saoudite. Mais rien n’est fait.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
La visite du ministre Lecornu a renforcé la colère des Guadeloupéens
Le barrage de La Boucan est l'une des places fortes de la contestation actuelle sur l’île. À Sainte-Rose, le barrage n’est pas tant tenu au nom de la lutte contre l’obligation vaccinale que pour des problèmes bien plus larges. Eau, chlordécone, vie chère, mépris de la métropole... autant de sujets que la visite express du ministre des outre-mer a exacerbés.
par Christophe Gueugneau
Journal — France
L’émancipation de la Guadeloupe, toujours questionnée, loin d’être adoptée
Alors qu’une crise sociale secoue l’île antillaise, le ministre des outre-mer, Sébastien Lecornu, a lâché le mot : « autonomie ». Une question statutaire qui parcourt la population depuis des années et cristallise son identité, mais qui peine à aboutir.
par Amandine Ascensio
Journal — France
Didier Raoult éreinté par son propre maître à penser
Didier Raoult défend un traitement inefficace et dangereux contre la tuberculose prescrit sans autorisation au sein de son institut, depuis au moins 2017. Le professeur Jacques Grosset, qu’il considère comme son « maître et numéro un mondial du traitement de la tuberculose », désapprouve lui-même ce traitement qui va « à l’encontre de l’éthique et de la morale médicale ». Interviewé par Mediapart, Jacques Grosset estime qu’il est « intolérable de traiter ainsi des patients ».
par Pascale Pascariello
Journal — International
Variant Omicron : l’urgence de lever les brevets sur les vaccins
L’émergence du variant Omicron devrait réveiller les pays riches : sans un accès aux vaccins contre le Covid-19 dans le monde entier, la pandémie est amenée à durer. Or Omicron a au contraire servi d’excuse pour repousser la discussion à l’OMC sur la levée temporaire des droits de propriété intellectuelle.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Les communautés masculinistes (1/12)
Cet article présente un dossier de recherche sur le masculinisme. Pendant 6 mois, je me suis plongé dans les écrits de la manosphère (MGTOW, Incels, Zemmour, Soral etc.), pour analyser les complémentarités et les divergences idéologiques. Alors que l'antiféminisme gagne en puissance tout en se radicalisant, il est indispensable de montrer sa dangerosité pour faire cesser le déni.
par Marcuss
Billet de blog
Ensemble, contre les violences sexistes et sexuelles dans nos organisations !
[Rediffusion] Dans la perspective de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, un ensemble d'organisations - partis et syndicats - s'allient pour faire cesser l'impunité au sein de leurs structures. « Nous avons décidé de nous rencontrer, de nous parler, et pour la première fois de travailler ensemble afin de nous rendre plus fort.e.s [...] Nous, organisations syndicales et politiques, affirmons que les violences sexistes et sexuelles ne doivent pas trouver de place dans nos structures ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Pour une visibilisation des violences faites aux femmes et minorités de genre noires
La journée internationale des violences faites aux femmes est un événement qui prend de plus en plus d'importance dans l'agenda politique féministe. Cependant fort est de constater qu'il continue à invisibiliser bon nombre de violences vécues spécifiquement par les personnes noires à l’intersection du cis-sexisme et du racisme.
par MWASI
Billet de blog
Pas de paix sans avoir gagné la guerre
« Être victime de », ce n’est pas égal à « être une victime » au sens ontologique. Ce n’est pas une question d’essence. C’est une question d’existence. C’est un accident dans une vie. On est victime de quelque chose et on espère qu'on pourra, dans l’immense majorité des cas, tourner la page. Certaines s’en relèvent, toutes espèrent pouvoir le faire, d’autres ne s’en relèvent jamais.
par eth-85