La politique au Liban : une kleptocratie

Karim Emile Bitar - Directeur de l'Institut des Sciences politiques de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth - dit du Liban qu'il s'agit d'une kleptocratie - détourner l'argent des subventions vers des paradis fiscaux - que permet l'absence d'une même citoyenneté libanaise civile et politique pour tous, indépendamment des communautés confessionnelles.

https://www.franceculture.fr/emissions/linvitee-des-matins/un-apres-lexplosion-de-beyrouth-les-plaies-a-vif-du-liban-avec-karim-emile-bitar

L'entretien complet :

Un an après l'explosion de Beyrouth, les plaies à vif du Liban

Karim Emile Bitar alerte les autres pays. Le Liban doit faire réfléchir autres les nations, comme la France, qui sont attirées par le néolibéralisme et sacrifie leur modèle laïque et social. C'est l'affaiblissement de l'Etat qui a conduit le Liban à cette situation.

Prolonger :

Le néolibéralisme américain : justification rationnelle de la criminalité organisée

On ne peut pas réduire l'homme à la dimension économique, c'est une folie selon Franck Knight, un des maîtres de Milton Friedman. La "folie" - l'erreur - du néolibéralisme est de négliger la dimension anthropologique et éthique au point d'assimiler la criminalité à une démarche rationnelle d'homo oeconomicus.

Liban : une destruction sans fin

À Beyrouth, des plaies encore à vif

Par Nicolas Cleuet / Hans Lucas

Le 4 août 2020, à 18 h 07, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium explosent dans l’entrepôt n° 12 du port de Beyrouth.  214 morts et plus de 6 500 blessés sont à déplorer. Le photographe Nicolas Cleuet nous montre les traumatismes et les blessures encore visibles un an après.

L’impasse politique paralyse le Liban

Par Ismaël Bine

Un an après l’explosion survenue à Beyrouth, l’enquête sur les causes du cataclysme piétine. Alors que le pays s’enfonce dans la crise économique, sociale et politique, Emmanuel Macron réunit mercredi une nouvelle conférence internationale. 

Reconstitution de l'incendie et de l'explosion du nitrate d'ammonium dans l'entrepôt du port de Beyrouth :

Beirut Port Explosion - 3D Model

Beirut Port Explosion - FA Investigation

https://github.com/forensic-architecture/models

Un pays plongé dans le noir

Par Nada Maucourant Atallah

Dans un contexte de grave crise de liquidités, l’État libanais arrive à peine à fournir de l’électricité quelques heures par jour. La situation devient critique pour la population. Aucun gouvernement n’a voulu s’attaquer aux pénuries d’un secteur miné par la corruption.

La France ouvre une enquête sur le patrimoine du gouverneur de la Banque centrale libanaise

8 juin 2021 Par Nada Maucourant Atallah

Après la justice suisse, c’est au tour du Parquet national financier d’ouvrir une enquête visant Riad Salamé. Alors que le Liban traverse une grave crise économique, le patron de la Banque centrale incarne, pour une partie de la population, la corruption des élites du pays.

Kleptocratie libanaise - L'Orient - Le Jour

Liban : l'élite corrompue bloque le sauvetage économique du pays

La ministre de la Justice Marie-Claude Najm accuse nommément Élie Ferzli, Ibrahim Kanaan, Ali Hassan Khalil, Ghazi Wazni et Riad Salamé

Explosion à Beyrouth, An I : chronique d'une descente aux enfers

La cause perdue du recouvrement des fonds volés

 « Viktor Orban a fait de la Hongrie une véritable kleptocratie aux frais de l’Europe »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.