Régionales, élections à la Colin Maillard

L'émission de France culture expose que l'électorat des régionales est appelé à voter dans l'ignorance des bilans et de la situation sociale comme de la pertinence des programmes, puisqu'ils ne sont pas ou peu évoqués. Un avant-goût des élections présidentielles et de la superficialité de l'information du collège électoral. Cette médiocrité médiatique favorise celle de la démocratie française.

https://www.franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/nationalisation-des-regionales

Elections  : le retour du journalisme hippique

Emmanuel Macron, fabriqué pour servir - Le candidat des médias

Vivre en troupeau en se pensant libres

Tout à l'ego

Wilt

Prolonger :

" Ce qu’il faut faire maintenant urgemment – et c’est presque déjà trop tard - c’est prendre ligne à ligne les programmes et recommencer à faire de la politique. C’est-à-dire, si on n’est pas d’accord avec le programme du RN : démonter de manière rationnelle et si possible convaincante ses arguments un à un et les présenter aux français. Si l’on recommence à faire une campagne contre le Rassemblement National qui sera uniquement fondée sur des jugements moraux, sur des prédictions sur ce qu’il fera une fois qu’il sera au pouvoir, et en oscillant entre la côte d’alerte et le retour du fascisme, on n’y arrivera pas. " Jean-Yves Camus, politologue (Source)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.