L’UE et le respect de l’État de droit

Un accord final que les fonds européens pourront être suspendus ou réduits en cas de violations de l’État de droit, c'est-à-dire le respect de valeurs telles que l’indépendance judiciaire, le respect des droits fondamentaux ou l’égalité juridique. Une pomme de discorde demeure entre les États membres et le Parlement européen : le montant final du budget septennal.

https://www.euractiv.fr/section/affaires-publiques/news/lue-parvient-a-etablir-un-lien-tenu-entre-loctroi-des-fonds-europeens-et-le-respect-de-letat-de-droit/

Prolonger :

Rapport sur l’État de droit dans l’Union européenne

La Commission européenne publie un rapport sur l’État de droit qui analyse le respect de l’État de droit dans les États membres sur le fondement de quatre critères : le système judiciaire, les mécanismes de lutte contre la corruption, l’équilibre des pouvoirs dans les institutions, la liberté de la presse…

  • Etat gendarme
  • État patriarcal
  • État philanthropique
  • Etat providence
  • Etat social

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.