Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

230 Billets

2 Éditions

Lien 8 janv. 2018

France 2 : De la mousse à la mise en bière du service public

France 2 compromet un monstre sacré de la chanson française : Pour Charles Aznavour, "on pourrait faire un tri" entre les migrants pour garder "les génies" et "les gens utiles". Laurent Delahousse se surpasse. Delphine Ernotte ignore-t-elle que le Front national n'a pas gagné les élections, à moins que ce soit un effet de la politique anti-migrants Macron-Collomb ?

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/video-pour-charles-aznavour-on-pourrait-faire-un-tri-entre-les-migrants-pour-garder-les-gens-utiles_2550977.html

Laurent Delahousse reçoit un résident suisse fortuné exilé fiscal pour recueillir son point de vue sur les étrangers qui fuient la misère et la mort et débarquent en France, oublieux sans doute que la sélection des "étrangers utiles" à la descente des trains a déjà existé à une époque où le gouvernement français s'appliquait à les y faire monter, notamment à partir de Drancy, pour subir un sort funeste et barbare comme celui du peuple Arménien quelques années plus tôt.

Ces propos que provoquent Laurent Delahousse sont discriminatoires. Cela participe à l'idée et l'acceptation d'un "racisme social". Delphine Ernotte est responsable de la (mé)qualité des programmes : tentative de suppression des émissions d'investigation, interview mielleuse du chef de l'Etat, ... Cela commence à faire beaucoup en peu de temps.

Le CSA doit rappeler Delphine Ernotte à l'ordre pour qu'elle s'applique à maintenir et défendre un service public audiovisuel qui ne soit pas dévalorisé et rabaissé au niveau de la télé-poubelle par du racolage ou de la pusillanimité qui insultent l'intelligence du public.

L'article de France Info :

Né en Arménie, Charles Aznavour connaît quelque chose du sort des migrants. Pourtant, le chanteur a tenu des propos qui ne feront pas l'unanimité, dimanche 7 janvier dans l'émission "20h30 le dimanche", expliquant qu'on devrait "faire le tri" entre les nouveaux arrivants, pour ne pas rater "les génies" et les gens "utiles".

"D'abord, on devrait savoir à qui on a affaire", a commencé l'artiste, interrogé sur ce sujet d'actualité par Laurent Delahousse. "Il y a peut-être des génies parmi ces gens. En tout cas il y a des gens utiles, c'est sûr." Il a notamment évoqué l'exemple de Marie Curie, née en Pologne avant de devenir une des plus grandes scientifiques de l'histoire de France.

"C'est vrai qu'on ne peut pas avoir tout le monde chez soi, ce n'est pas facile et puis ça ne serait pas normal, a estimé Charles Aznavour. Mais on pourrait faire un tri. On pourrait avoir des gens très intéressants qui passent."

A lire aussi

Charles Aznavour : il réclame des impôts en sus

Exilés fiscaux : liste d'enfoirés

Aznavour défie ceux qui osent évoquer son exil fiscal - Le Figaro

Le chanteur Aznavour avoue avoir versé des pots-de-vin pour payer ...

Pagny - Aznavour, mêmes mots, même combat contre le fisc français

Charles Aznavour avoue avoir fraudé le fisc - Closer

Exilé à Crans-Montana, à quelques kilomètres de la frontière franco-suisse, ce dernier refuse pourtant le statut d'exilé fiscal : "Moi, un évadé fiscal ? Qu'ils viennent me le dire en face ! Je ne dis jamais de mal des autres, moi ! Heureusement que j'ai le public de mon côté et une sacrée carapace", déclarait-il au Nouvel Obs en mai 2015. (source Closer - ég. Le Figaro)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Un passeur algérien raconte son « business » florissant
En 2021, de nombreuses personnes ont tenté de quitter l’Algérie et rejoindre l’Europe par la mer, débarquant à Almeria, Carthagène ou aux Baléares. Dans le sud de l’Espagne, Mediapart s’est s’entretenu longuement avec un de ces « guides » qui déposent les « harraga » (exilés) en un aller-retour. 
par Nejma Brahim
Journal — Logement
À Lyon, une école occupée pour aider une famille sans logement
Le collectif citoyen « Jamais sans toit » a commencé l’occupation de l’école Michel-Servet, dans le 1er arrondissement, pour témoigner son soutien à deux enfants scolarisés ici sans logement avec leurs parents. À l’heure actuelle, dans la métropole lyonnaise,  110 enfants et leurs familles sont à la rue.
par Faïza Zerouala
Journal — Services publics
« Tout meurt à petit feu ici » : à Saint-Cyprien village, La Poste est fermée depuis un an
Le bureau de poste de cette localité des Pyrénées-Orientales a baissé le rideau en février 2021. Les habitant·es de la commune côtière doivent désormais se rendre au guichet situé à la plage, à plus de 3 km de là. Or, pour les plus âgés, la disparition de ce service au cœur du village est un abandon de plus.
par Khedidja Zerouali
Journal
Au Sénat, la ministre des sports défend les contestées interdictions administratives de stade
Présente dans le cadre de l’examen de la proposition de loi pour démocratiser le sport, Roxana Maracineanu s’est opposée aux amendements encadrant les interdictions administratives de stade, dont les dérives ont été largement documentées. Un positionnement que regrette l’Association nationale de supporters.
par Clément Le Foll

La sélection du Club

Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz