Maintien de l'ordre, un tournant depuis les manifestations contre la loi Travail

" De plus en plus de gens appartenant à des classes moyennes (...) adoptent une attitude très anti-police ou en tout cas anti-police telle qu'elle fonctionne actuellement. (...) les gens ne sont pas en majorité contre la police, mais une grande partie d'entre eux n'apprécient pas la police telle qu'elle fonctionne actuellement et notamment son instrumentalisation politique. " Christian Mouhanna,

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/maintien-de-l-ordre-il-y-a-eu-un-vrai-tournant-en-france-depuis-les-manifestations-contre-la-loi-travail-selon-un-sociologue_4288733.html

" De plus en plus de gens appartenant à des classes moyennes qui ne sont a priori pas anti-police, à force d’être confrontés à la police, adoptent une attitude très anti-police ou en tout cas anti-police telle qu'elle fonctionne actuellement. Parce que toutes les enquêtes montrent que les gens ne sont pas en majorité contre la police, mais qu’une grande partie d'entre eux n'apprécient pas la police telle qu'elle fonctionne actuellement et notamment son instrumentalisation politique.

Christian Mouhanna, chercheur au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP)

 

Prolonger :

 

Loi sur le travail : notre dossier

Compte-rendus des débats à l'assemblée, reportages en manifs et autour de Nuit debout, enquêtes sur les méthodes policières, décryptages des stratégies syndicales, analyses et émissions vidéos… Retrouvez notre dossier sur la loi El Khomri et les mobilisations l'entourant.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.