Des unionistes nord irlandais minoritaires provoquent l'émeute

Depuis une semaine, la communauté loyaliste, à majorité protestante, attachée à l'union avec le Royaume-Uni [ mais minoritaire lors du vote du Brexit - l'Ulster ayant voté majoritairement pour le maintien dans l'UE ], proteste violemment contre les conséquences du Brexit et ce qu'elle considère comme des discriminations.

https://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/emeutes-en-irlande-du-nord-apres-le-brexit-certaines-scenes-font-vraiment-echo-a-la-guerre-civile_4365413.html

Les Nord-irlandais restent des citoyens britanniques. Le Royaume-uni a ratifié la convention cadre pour la protection des minorités nationales.

Les loyalistes - unionistes ont été mis en minorité lors du vote du Brexit : " L'Irlande du Nord, de son côté, a voté le maintien dans l'UE à 56%.  " (Hufftington Post)

La solution pour Lauren, la travailleuse communautaire : un gouvernement régional plus à l’écoute. " Tout cela, soupire-t-elle, c’est parce que les gens ne se sentent pas entendus. C’est leur seule manière de se faire entendre. Ils ont le sentiment que leur identité leur est enlevée, mais si vous allez dans les autres communautés, c’est pareil : tout le monde a le sentiment que l’Irlande du Nord est toujours mise de côté. "

Prolonger :

Ian Paisley

Ordre d'Orange (1795)

Plantations en Irlande

Loyalisme d'Ulster

Unionisme en Irlande

LE MOUVEMENT DES FEMMES POUR LA PAIX: une révolte contre la violence en Irlande

Convention-cadre pour la protection des minorités nationales

Paul Molac : « Un jour historique pour les langues régionales » Publié le 08 avril 2021

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.