La double peine du Barreau contre une avocate

Brigitte est jeune avocate, une belle carrière semble s'ouvrir devant elle alors qu'elle défend ses premiers clients. Un jour de 1981, elle accepte de défendre Philippe Maurice, le dernier condamné à mort de France. La vie de l'avocate bascule brutalement. Condamnée puis réhabilitée, le Barreau lui a refusé sa réinscription. Philippe Maurice a, lui, réussit sa réinsertion. Il enseigne à l'EHESS.

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/lavocate-et-le-revolver

Prolonger :

Brigitte Hemmerlin - Wikipédia

Thierry Lévy - Wikipédia

Philippe Maurice — Wikipédia

Trente ans après le quartier des condamnés à mort, la vie 15 mars 2014 Par Dominique Conil et Nicolas Serve

En février 1982, une jeune avocate, Brigitte Hemmerlin, était jugée pour avoir apporté une arme en prison au dernier condamné à mort français, Philippe Maurice. En mars 2014, elle en tire un roman. L’ex-condamné, devenu médiéviste, universitaire, publie au même moment un récit. Itinéraires, entretiens et extraits en fin d'article.

Personne ne peut arrêter une fille qui rêve

Un célèbre avocat condamné pour fraude fiscale. Et c’est la troisième fois…  8 avril 2021 Par Fabrice Arfi

L’un des pénalistes parisiens les plus réputés, Me Philippe Dehapiot, a été reconnu coupable, le 2 avril, de fraude fiscale par le tribunal de Paris. Ce proche de Thierry Herzog avait déjà été condamné deux fois par le passé pour des faits équivalents. La justice lui interdit désormais d’exercer.

L’avocat Alex Ursulet radié par le conseil de discipline 6 janvier 2020 Par Michel Deléan

Me Ursulet, qui fait l’objet d’une plainte pour viol et harcèlement sexuel, a fait appel de sa radiation, prononcée le 31 décembre par le conseil de discipline des avocats parisiens.

Condamné à trois ans de prison dont un ferme pour corruption, Nicolas Sarkozy va faire appel

Le tribunal a condamné l’ancien président de la République pour corruption et trafic d’influence. Comme son avocat historique Thierry Herzog et l’ex-haut magistrat Gilbert Azibert, pour lesquels il a prononcé une peine similaire. Le parquet national financier avait requis quatre ans de prison, dont deux ferme, à leur encontre. Nicolas Sarkozy et Thierry Herzog ont décidé de faire appel de ces décisions.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.