Présidentielle : 20% de la population en situation de pauvreté en France

Bilan de Macron : L'inflation redémarre et une majorité de ménages ont leur pouvoir d'achat fortement diminué par la hausse des dépenses contraintes (loyers, énergie, ...) et la stagnation des salaires (voir leur baisse en incluant le transfert d'une part des charges sociales sur les salariés). L'amputation du pouvoir d'achat par les charges contraintes peut représenter jusqu'à 42% des revenus.

https://www.insee.fr/fr/information/5390996

Prolonger

Les Echos : Un Français sur cinq concerné par la pauvreté  Par Nathalie Silbert  Publié le 1 sept. 2021

En 2019, en France métropolitaine, une personne sur cinq était en situation de pauvreté monétaire ou de privation matérielle et sociale, selon une étude de l'Insee. Les familles monoparentales ou frappées par le chômage sont particulièrement touchées.

Vie publique.fr Dépenses pré-engagées : le pouvoir d’achat des Français est-il en baisse ? Publié le 9 septembre 2021

La part des dépenses pré-engagées des ménages français dans l’ensemble de leurs charges financières est passé de 27% à 32% entre 2001 et 2017. L’augmentation du poids de ces dépenses contraintes et débitées souvent automatiquement chaque mois peut ainsi accroître le sentiment de perte de pouvoir d’achat.

Voir aussi :

Le Nouveau Monde -Tableau de la France néolibérale

Antony Burlaud, Allan Popelard, Grégory Rzepski (dir.)

Dans quel pays vivons-nous ? « Un nouveau monde », disent-ils. Mais lequel ? Pour répondre à cette question, il fallait mener une enquête de grande ampleur sur la France contemporaine.

Le Nouveau Monde, auquel ont participé près de quatre-vingt-dix auteurs – chercheurs en sciences sociales, journalistes, écrivains, praticiens et militants –, brosse un tableau sans équivalent de la France à l’heure néolibérale. En mêlant les voix et les regards, en multipliant les angles et les cadrages, en réinscrivant notre présent dans des tendances de plus long terme, il nourrit l’ambition de rendre intelligible le moment singulier dans lequel nous nous trouvons : prédation des communs et crise écologique, emprise de la finance et capture de l’État, délitement politique et violence sociale généralisée.

Du séparatisme de la bourgeoisie aux formes instituées du mépris, des piliers de l’ordre dominant aux multiples oppositions, alternatives et diversions qu’il suscite, du quotidien des travailleurs aux mythologies qui structurent l’esprit du temps, ce livre-somme dégage les lignes de force de l’époque. Pour construire un autre nouveau monde, le nôtre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.