La préhistoire américaine est-elle aux mains d’idéologies ?

Pourquoide nouveaux sites de peuplement, antérieurs aux dates de 13 000 -17 000 ans, donc non conformes au paradigme dominant dit de "Clovis", ne sont-ils pas reconnus par la recherche nord-américaine ? Carbone 14 décrypte l’archéologie nord-américaine, ses enjeux, ses préjugés, son idéologie.

https://www.franceculture.fr/emissions/carbone-14-le-magazine-de-larcheologie/la-prehistoire-americaine-est-elle-aux-mains-dideologies

La thèse la plus acceptable par la communauté des anthropologues nord-américains est celle d'un peuplement vieux de 13 000-17 000 ans avant notre ère. Ainsi, la période dite de « Clovis », est considérée comme la première culture américaine d'où sont issus les ancêtres des Amérindiens. Cette arrivée tardive de l’Homme moderne serait liée à l’ouverture de la «Béringie », étroit passage reliant l’Amérique à l’Asie, qui s’ouvre et se ferme selon les pulsations du climat. 

Une nouvelle découverte, publiée dans la revue Nature, vient d’être réalisée dans la grotte mexicaine de Chiquihuite et s’avère bien plus ancienne, avec des niveaux datés de 33 000 et 31 000 ans avant notre ère. Parallèlement, de nombreux sites archéologiques ont fourni de telles dates, parfois plus anciennes. C’est notamment le cas au Brésil, dans la Serra da Capi-vara, et désormais dans la Vale da Pedra et Esperanza, ainsi que dans les abris sous roche (sitio de Meio, Boqueirão da Pedra Furada, Tira Peia et Antoniao, grotte-la Pena). Les plus anciennes occupations remontent à 40 000 ans mais pourraient être encore bien plus anciennes.

Pourquoi tous ces sites, antérieurs aux dates de 13 000 -17 000 ans, donc non conformes au paradigme de « Clovis », ne sont-ils pas reconnus par la recherche nord-américaine ? Serions-nous sur un dogme lié à quelque idéologie ?

Selon des chercheurs états-uniens, l'Amérique n'aurait pu être conquise que par des "hommes modernes" selon des "techniques performantes".

 

Pour en savoir plus

Page wikipédia et professionnelle (ARSCAN) d'Eric Boëda.

Site de l'Arscan et de la mission brésilienne du Piauí dirigée par Eric Boëda. Et n'hésitez pas à aller visiter le site du Carnet de l'AnTET - (L’équipe AnTET -  Anthropologie des Techniques, des Espaces et des Territoires au Pliocène et au Pléistocène - du laboratoire ArScAn – UMR 7041 du CNRS, est implantée sur le campus de l’Université Paris Nanterre - France).

Tzvetan Todorov   La Conquête de l'Amérique : La Question de l'autre

Le temps et l'autre - Emmanuel Levinas - Quadrige

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.