Le commissaire blesse des journalistes. La flicosphère s'énerve

Enquête vidéo : L’analyse de dizaines d’heures d’images a permis au « Monde » d’identifier un commissaire responsable de plusieurs coups portés à des journalistes le 28 novembre 2020, dont l’un a sévèrement blessé au visage le reporter syrien Ameer Al-Halbi. Par Arthur Carpentier, Elsa Longueville et Service vidéo du Monde Publié le 11 mars 2021

https://www.lemonde.fr/police-justice/video/2021/03/11/enquete-video-sur-le-commissaire-de-police-qui-a-blesse-plusieurs-journalistes-lors-de-la-marche-des-libertes-du-28-novembre-2020_6072675_1653578.html

Vidéo distribuée sur Dailymotion

Couvert de sang, le visage d’Ameer Al-Halbi est une des images de la répression des manifestants contre le projet de loi « sécurité globale » du 28 novembre 2020. Plusieurs autres journalistes, dont Rémy Buisine, du média Brut, avaient témoigné avoir été frappés par des policiers lors de la manifestation.

Après avoir collecté, synchronisé et analysé des dizaines d’heures d’images, le service vidéo du Monde a pu déterminer qu’un seul et même agent des forces de l’ordre a frappé au moins quatre journalistes, dont Ameer Al-Halbi, au visage, et Rémy Buisine.

Cette enquête vidéo révèle qu’il s’agit d’un commissaire de police de la Préfecture de police de Paris, âgé de 29 ans, ce commissaire a également frappé des manifestants au sol, sans les interpeller ensuite.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête, confiée à l’inspection générale de la police nationale (IGPN).

> Retrouvez toutes nos enquêtes vidéos ici.

 

Prolonger :

Médiapart :

Affaire «Maria» à Marseille: une dernière tentative pour que la vérité éclate

10 mars 2021 Par Pascale Pascariello et Camille Polloni

Faute d’avoir pu identifier les policiers qui ont fracassé le crâne d’une jeune femme de 19 ans, en décembre 2018, le juge d’instruction a dû rendre un non-lieu. L’avocat de Maria demande la réouverture de l’enquête, à la faveur d’un nouveau témoignage.

Formation des policiers: faire du neuf avec du mieux 

7 mars 2021 Par Camille Polloni

À l’occasion et en parallèle du «Beauvau de la sécurité», Mediapart se penche sur les chantiers de transformation de l’institution policière. Après les relations police-population, deuxième volet de notre série : repenser la formation des policiers, au moment du recrutement et tout au long de leur carrière.

Sept juristes décryptent la loi Sécurité Globale

3 févr. 2021 Par lien-social

Que signifie cette idée de « sécurité globale » et d’où vient-elle ? Quels sont les nouveaux systèmes de surveillance envisagés ? Qu’est-ce que le continuum de sécurité ? Que révèle le processus parlementaire d’adoption de la loi ? Pourquoi la liberté d’opinion est-elle menacée ? Pour y voir plus clair, il est utile d'écouter des spécialistes dans ce film en libre accès.

Le lourd pedigree du commissaire matraqueur de la place de la République

2 février 2021 Par Fabrice Arfi

Le policier filmé samedi 30 janvier en train de matraquer violemment un manifestant à Paris n’est autre que le commissaire divisionnaire Paul-Antoine Tomi, le frère du « parrain des parrains » corse Michel Tomi. Son avocat plaide un usage légitime de la force.

Gérald Darmanin a maquillé les chiffres des interpellations lors de la manifestation à Paris

13 déc. 2020 Par Antton Rouget

Au terme d’une manifestation sévèrement réprimée, le ministre de l’intérieur a annoncé l’interpellation de 142 « individus ultra-violents ». C’est faux. Les éléments réunis par Mediapart montrent que les policiers ont procédé à des arrestations arbitraires dans un cortège pacifique.

Par des charges arbitraires à Paris, la police provoque l’insécurité globale

12 déc. 2020 Par Antton Rouget

Quelques milliers de personnes ont manifesté à Paris contre les lois « liberticides » d’Emmanuel Macron. La police a décidé de décourager les manifestants en les chargeant indistinctement dès le départ du cortège, provoquant panique et blessures.

Mobilisation: des slogans pour les libertés et contre la précarité arrêtés par des violences

5 déc. 2020 Par Manuel Jardinaud

Le 5 décembre, la manifestation traditionnelle contre la précarité et le chômage a accueilli les défenseurs des libertés fondamentales. Une convergence des luttes qui s’est transformée en affrontements entre les forces de l’ordre et une minorité de manifestants.

La police semble déjà appliquer la loi Sécurité globale

19 nov. 2020 Par La rédaction de Mediapart

Mardi devant l’Assemblée, une manifestation pour protester contre la loi Sécurité globale a donné lieu à des scènes étranges. Si la loi n’est encore pas votée, la police semble déjà l’appliquer. Démonstration dans « À l’air libre ».

L’offensive de Macron contre nos libertés

19 novembre 2020 Par Ellen Salvi

Depuis trois ans, l’exécutif s’attaque aux grandes lois fondatrices, sous couvert de sécurité et de défense des principes républicains. Pour les défenseurs des libertés publiques, « une menace pèse sur l’idée de démocratie elle-même ».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.