Macron : le président de la fricosphère

Le ruissellement voulu par Macron a été évalué : il profite bien aux plus riches. Le troisième rapport d’évaluation de la réforme de la fiscalité du capital de 2018 n’a pas pu identifier d’effets économiques positifs, seulement une hausse gigantesque des dividendes versés aux ultra-riches. Le récit d’Emmanuel Macron s’effondre face à la réalité.

https://www.mediapart.fr/journal/france/141021/le-ruissellement-voulu-par-macron-ete-evalue-il-profite-bien-aux-plus-riches

C'est une étude qui fait dérailler le récit gouvernemental. Le troisième rapport d’évaluation de la réforme de la fiscalité du capital réalisé par France Stratégie a été publié ce 14 octobre et il tire un bilan très sévère de ces mesures. Le seul vrai effet est celui qui était attendu : l’augmentation de la fortune des plus riches. Pour le reste, l’impact sur l’investissement et l’activité, le rapport ne parvient pas à identifier des liens. Par Romaric Godin

Lire la suite sur le lien suivant :

Prolonger :

Le coup de force de Macron contre l’Autorité de la concurrence

Par Martine Orange

Sans explication, au dernier moment, l’Élysée a décidé de ne pas renouveler Isabelle de Silva à la présidence de l’Autorité de la concurrence. Son opposition au projet de rapprochement TF1-M6 est donnée comme le principal motif de son éviction. L’institution est aussi perçue comme un obstacle à la création des champions nationaux chers à Emmanuel Macron.

Les autorités administratives indépendantes à la botte de l’Élysée

Par Laurent Mauduit

Du CSA à l’Autorité de la concurrence, en passant par l’AMF ou l’Arcep, l’Élysée multiplie les chausse-trappes contre ces institutions garantes de l’impartialité de l’État. Ce qui en dit long sur l’autoritarisme d’Emmanuel Macron et l’anémie de notre démocratie.

“ Le Système B ” : le documentaire choc de RSF sur le système Bolloré

L'homme d'affaires Vincent Bolloré ne cesse d'étendre son empire médiatique en recourant à des méthodes brutales. Reporters sans frontières (RSF) diffuse un court documentaire sur son système de contrôle de l’information, Le Système B. Pour enrayer cette mécanique d’emprise et d’intimidation exercée sur les journalistes, RSF formule des recommandations. 

Après la police, la fricosphère met la main sur la diplomatie

Les projets d’exploitation pétrolière de Total en Ouganda semblent l’exemple même de ce qu’il ne faut pas faire, du point de vue du climat, de la biodiversité, des droits humains et de la démocratie. Et pourtant, en pratique, l’État français s’est mis au service du groupe pétrolier pour les faire aboutir.

Arnault-Squarcini, exemple de convergence entre fricosphère et flicosphère ?

Fabrice Arfi rapporte la 16° mise en examen de Bernard Squarcini pour une affaire au profit de Bernard Arnault. La multiplication des mises en examen de Bernard Squarcini sans que soit évoqué la question du recel de ces infractions par Bernard Arnault interroge, mais elle contribue à illustrer la convergence, le confusionnisme, entre fricosphère et flicosphère, aux dépends de la démocratie.

Le traître et le néant

Voici le nouveau livre politique de Gérard Davet  et Fabrice Lhomme, grands reporters au journal  Le Monde. Dix ans après Sarko m’a tuer. Cinq ans après « Un président ne devrait pas dire ça… ». Après Sarkozy et Hollande, ils ont enquêté sur Emmanuel Macron. Plus de cent dix témoins de premier plan parlent, à visage découvert, crûment. Ils confient aussi leurs documents. Les auteurs racontent le pouvoir solitaire d’un homme suprêmement habile, éperdu de lui-même. Ils révèlent les dessous de la conquête de l’Élysée, puis l’exercice de la toute-puissance, et la vaine quête d’une idéologie. La trahison a enfanté le néant.

ISF : la réunion secrète à l'Elysée qui a accéléré sa suppression

ENQUETE du pôle ENQUÊTE DE RADIO FRANCE : Initialement prévue pour 2019, la réforme de l'ISF a été précipitée sous la pression d’économistes et de grands patrons, lors d'un rendez-vous secret avec des patrons du CAC 40 organisé à l'Élysée début juillet 2017.

Les patrons qui ont fait nommer Macron secrétaire général adjoint de l'Elysée.

"Président du CAC 40", "président des riches". Emmanuel Macron a été proposé - ou imposé ? - à François Hollande par Bernard Attali - Ex-patron du GAN et d’Air France, le frère de Jacques - Gérard Mestrallet (Suez), Jean-Pierre Clamadieu (Rhodia), Jean-Pierre Rodier (Pechiney), Serge Weinberg (Sanofi)…

Macron libéral et autoritaire

Géraldine Muhlmann - Professeur agrégé des universités en science politique - expose sur France culture qu'Emmanuel Macron a toujours été libéral et autoritaire et qu'il est étonnant que personne ne l'ait relevé.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.