Eric Zemmour, le Rassemblement national, ses contre-vérités sur Pétain et Vichy

Eric Zemmour affirme que Marine Le Pen lui a proposé la troisième place sur sa liste aux européennes (qu'il a déclinée). Retour, à la loupe, sur trois contre-vérités d'Eric Zemmour, battues en brèche par les travaux des historiens. Par Chloé Leprince

https://www.franceculture.fr/histoire/trois-contre-verites-deric-zemmour-sur-petain-et-vichy-rassemblement-national

 

Prolonger :

Sur l'origine historique du "rassemblement national"

Nous sommes le 30 Avril 1936 en France, à trois jours des élections législatives qui verront la victoire du Front Populaire.

Un journaliste du quotidien nationaliste « Le Journal » propose une interview du Maréchal Pétain, retiré de la politique, et qui affiche 80 printemps bien frappés.

A la parution du quotidien, un gros titre barre la Une : « Le mot d’ordre du Maréchal Pétain : Rassemblement National »

Sachant que JM Le Pen est un fervent admirateur de Pétain, le nouveau nom choisi par Marine Le Pen pour son parti est-il une coïncidence, un lapsus historique ou un acte manqué ?

Comme Salvini sur le balcon de Benito, des symboles, encore des symboles, qui font bégayer l’Histoire et devraient nous pousser à rester attentifs aux messages subliminaux enovyés par ces néo-nationalistes identitaires nostalgiques.

Source : Canard enchaîné du mercredi 8 mai 2019 page 1

 

Bonnet d'âne (au rassemblement national)

" Le sentiment de pauvreté n'est pas proportionnel au Smic. Vous pouvez être parfaitement heureux avec un Smic extrêmement bas "

Joëlle Mélin, députée européenne du rassemblement national, estime que la pauvreté n'est qu'un sentiment. Du coup, inutile d'exiger un salaire minimum décent, ou de s'embarrasser d'un Smic européen. Et avec ça, le parti de Marine Le Pen clame partout qu'il défend les classes populaires.

Source : L'Humanité Mercredi 15 mai 2019 page 24

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.