Laurent Berger, le syndicaliste préféré des (médias) dominants

Sur France Info, Gilles Bornstein s’assure que Laurent Berger n’est pas devenu un dangereux gauchiste. C’est peu dire que la CFDT n’est pas absente des débats médiatiques sur le fameux « monde d’après ». Bon client des grands médias, son secrétaire général, Laurent Berger, compte de multiples interviews à son agenda depuis le début de la crise.